11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 08:09

 


 
J'ai vécu heureuse
Dans mes palais
D'or noir et de pierres précieuses,
Le Tigre glissait
Sur les pavés de cristal,
Mille califes se bousculaient
Sur mes carnets de bal.

On m'appelait La Cité pleine de grâce,
Dieu,
Comme le temps passe,
On m'appelait Capitale de lumière,
Dieu,
Que tout se perd.

Je m'appelle Bagdad,
Et je suis tombé
Sous le feu des blinds
Sous le feu des blinds,
Je m'appelle Bagdad,
Princesse défigure,
Et Shhrazade
M'a oublié
M'a oublié.

Je vis sur mes terres
Comme une pauvre mendiante,
Sous les bulldozers,
Les esprits me hantent,
Je pleure ma beauté en ruine,
Sous les pierres encore fumantes,
C'est mon me qu'on assassine.

On m'appelait Capitale de lumire,
Dieu,
Que tout se perd.

Je m'appelle Bagdad,
Et je suis tombé
Sous le feu des blinds
Sous le feu des blinds,
Je m'appelle Bagdad,
Princesse défigure,
Et Shhrazade
M'a oublié.

Mes contes des mille et une nuits
N'intressent plus personne,
Ils ont tout détruit
Ils ont tout détruit.

Je m'appelle Bagdad,
Et je suis tombé
Sous le feu des blinds
Sous le feu des blinds,
Je m'appelle Bagdad,
Princesse défigure,
Et Shhrazade
M'a oublié
M'a oublié.

Partager cet article

Published by Tina Arena - dans Iraq
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés