14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 06:32

www.planetenonviolence.org

Conditions Sanitaires Catastrophiques: Epidémie de Choléra
 xin-302080430100203101391.jpg


Alors que les services de santé s'effondrent en Irak l'épidémie de choléra s'étend. A cause du manque d'eau potable et de l'état désastreux du système de tout à l'égout, 5000 personnes en Irak du nord ont attrapé le choléra. Selon le dc Juan Abdallah un haut fonctionnaire du ministère de la santé au Kurdistan Irakien, c'est la première épidémie depuis des décennies dans cette zone. Des médecins de Sulaimaiyah ont lancé un appel à l'aide à cause de l'augmentation rapide du nombre de cas de choléra disant qu'ils manquent de médicaments pour traiter les personnes touchées. Bien que cette ville ait été moins touchée que d'autres par les combats en Irak, selon l'UNICEF, l'eau n'y est disponible que 2 heures par jour et un grand nombre d'irakiens ont creusé des puits à proximité de leurs maisons. 10 personnes sont déjà mortes et d'autres risquent également de mourir, car de nombreuses personnes sont dans un état avancé de la maladie.


2003590.jpg Beaucoup d'irakiens fuient leurs maisons. C'est de 50 000 à 60 000 irakiens qui fuient de chez eux par mois selon le Haut Commissariat aux Réfugiés de l'ONU.

Le nombre d'irakiens réfugiés est de 4,2 millions dont 2 millions sont des réfugies de l'intérieur, c'est-à-dire déplacés en Irak même, certains dans le cadre de nettoyage ethnique de certains quartiers comme à Bagdad notamment.

Ces réfugiés s'entassent souvent à la périphérie des villes dans des camps de fortune. Dans la ville de Sulaimaniyah et à Kirkuk, au moins 42 % de la population n'ont pas accès à l'eau potable et au tout à l'égout selon l'UNICEF. Seulement 30 % des habitants de Sulaimaniyah ont accès à l'eau potable.


Les eaux du Tigre et de l'Euphrate, polluées, où quotidiennement on y repêche des cadavres, sont impropres à la consommation. Dans d'autres parties de l'Irak, la pénurie d'électricité fait qu'il est pratiquement impossible de faire fonctionner les pompes à eau et le tout à l'égout, d'où également des conditions sanitaires catastrophiques pour les irakiens. Ces mouvements de populations risquent de favoriser la propagation de l'épidémie de choléra.


Source de certaines informations: The Independent - www.independent.co.uk
http://www.planetenonviolence.org/Irak-Nouvelle-Base-US-pres-d-un-champ-petrolifere-Conditions-Sanitaires-Catastrophiques-Epidemie-de-Cholera-11-sept-US_a1344.html

Traduction/synthèse des informations Mireille Delamarre pour www.planetenonviolence.org

Partager cet article

Published by - dans Iraq
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés