28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 19:14

Univers-Nature

vente-tomates-anciennes.jpg2 poids/2 mesures
pour les fruits et légumes
anciens

En matière de fruits et légumes, du point de vue de la législation, il existe 2 types de variétés : celles qui sont inscrites au catalogue officiel (1) et celles qui ne le sont pas. Sur ce principe, seules les premières sont autorisées à un usage professionnel, empêchant de fait la commercialisation des secondes (sauf pour la vente aux amateurs de certaines semences potagères).


Tomates Cœur de bœuf et Noire de Crimée en vente dans un supermarché



C’est entre autres sur cette base que Kokopelli, une association qui œuvre à la conservation/diffusion des semences anciennes, fait actuellement face à 2 procès pour 'vente de semences non inscrites', le premier étant intenté par le GNIS (2) et la FNPSP (3), le second par la société Graines Baumaux. Si au regard de la loi, il ne semble n’y avoir rien à redire, en y regardant de plus près, et sans préjuger des verdicts qui seront énoncés, plusieurs points soulèvent des questions.

 

En effet, l’association, preuves à l’appui avec des tickets de caisse et photos de rayons de légumes envoyés par ses sympathisants (4), met en avant que plusieurs variétés anciennes, 'interdites' à l’usage professionnel, sont commercialisées, notamment en supermarchés. Ainsi, dans un communiqué Kokopelli s’étonne que ces structures '…puissent commercialiser impunément sur leurs étalages ces variétés' quand, dans le même temps elle est poursuivie en justice pour distribution de variétés anciennes non inscrites au catalogue officiel et que son Président voit son compte bancaire personnel bloqué depuis le début du mois de décembre, dans le cadre du procès du GNIS et de la FNPSP. Or, pour l’avocate qui représente l’association en Cour de Cassation, ce blocage est illégal puisque l’appel devant cette Cour est suspensif…


Par ailleurs, alors que Kokopelli doit répondre de la 'vente de semences non inscrites', l’avocat de l’association aurait démontré que la société Graines Baumaux '…fait exactement ce qu’elle reproche à Kokopelli, en proposant dans son catalogue des semences non inscrites au catalogue national'…


A l’heure du réchauffement planétaire et du débat sur les OGM, ce dossier 'Kokopelli' peut paraître dérisoire de par son importance. Néanmoins il est symbolique des choix arrêtés, lesquels font la part belle à une agriculture productiviste à outrance, quitte à jouer avec le feu quant à son impact environnemental et à l’alimentation de la planète à l’heure du réchauffement climatique.


Pascal Farcy
Photos © Kokopelli

1- Ce catalogue fait l'objet de nombreuses modifications chaque année, avec la disparition régulière de variétés anciennes, peu demandées, au profit de nouvelles obtentions généralement hybrides.
2- Groupement National Interprofessionnel des Semences.
3- Fédération nationale des professionnels des semences potagères et florales.
4- Vous pouvez soutenir l'association Kokopelli en participant à la campagne Robin des Semences et/ou en y adhérant.
 
http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2906
Articles liés

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Alimentation-Food
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés