2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 09:21


Anubis-et-momie.jpgImage: religion.mrugala.net


"Le rituel funéraire est vécu comme devant servir symboliquement le mort ; c'est un hommage qui lui est dû, un cérémonial indispensable à l' accomplissement d'un devenir post mortem qui le fera échapper au néant.

La réalité est beaucoup plus complexe. Même si le défunt est toujours le point d' appui des pratiques, le rituel ne prend en compte qu'un seul destinataire : l' homme vivant, individu ou communauté.

Sa fonction fondamentale est d'ordre thérapeutique : guérir ou prévenir l' angoisse de ceux qui survivent en négo­ciant, par le biais du symbole, le non-sens de la mort. Cette fonction revêt de multiples visages : rassurer, déculpabiliser, réconforter, revitaliser...


A ce titre, le rituel funéraire aurait une importance vitale. Il est peut-être urgent d'en limiter l' appauvrissement ou de le réinventer. "

Louis-Vincent Thomas, Extraits de Rites de mort, Paris, Fayard, 1985.

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Sciences sociales-Social Sciences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés