11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 06:56
Au large de l’Australie, la Tasmanie abrite encore de magnifiques forêts primaires.

Ces forêts disparaissent pourtant sous les tronconneuses et les bulldozers au rythme de 44 terrains de football/jour...

Une fois les gros arbres coupés, des hélicoptères lancent des bombes de napalm pour incendier les souches et détruisent toutes la biodiversité végétale comme animale.

Afin de "verdir" les bois issus de ce carnage écologique, les industriels locaux ont eu l’idée de créer un éco-label sans aucun soutien des associations de protection de l’environnement locales... qui dénoncent ces pratiques scandaleuses depuis des années.

Puis, ils ont demandé à l’éco-label PEFC la "reconnaissance mutuelle".

L’objectif ? Gagner en visibilité et en crédibilité, en commercialisant ces bois sous le label PEFC qui est beaucoup plus reconnu en Europe et... PEFC a accepté !

Réalisée par Heidi Douglas cette vidéo montre l’impact de l’exploitation forestière sur la biodiversité. Ce film a reçu le prix "Inspire, Involve, Inform" au festival Earthvision International 2005.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés