6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 11:11

Internationalnews

L’abandon d’un animal est un délit puni par la loi, jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30.000€ d’amende. Mais combien le savent ?
Et qui sait qu’un chien ou un chat abandonné est presque irrémédiablement condamné au pire ? S'il ne meurt pas de faim ou d’un accident, il sera capturé par la fourrière avec le risque d'être euthanasié si aucun refuge ne le recueille à l’issue d’un délai de 8 jours de garde.(30millionsdamis.fr)


Univers-Nature 4 août 2010


La France enregistrerait entre 80 000 et 100 000 abandons d’animaux domestiques chaque année, détenant par là-même le record européen

23 décembre 155

Si le problème est récurrent à chaque période estivale, l’état d’alerte semble être déclaré cette année dans les refuges accueillant les animaux abandonnés. Ainsi, Stéphane Lamart, président de l’association éponyme œuvrant à la défense des droits des animaux, explique que leurs refuges sont saturés depuis le 1er juillet. Le même constat transparaît, malheureusement, dans les discours de tous les organismes associatifs à vocation similaire.

Phot 063

Martine Alessandri, responsable d'un refuge de la Fondation Assistance aux animaux, situé à Villevaudé en région parisienne, qualifie cette année de « catastrophique ». Illustrant cette vague d’abandons massive, elle rapporte qu’au cours des derniers jours un chien de type griffon a été « balancé par-dessus le portail du refuge », lequel culmine pourtant à près de deux mètres de hauteur. D’autres sont simplement attachés aux grilles du refuge.

500_e83d1528ddad26962ec4daec46de5b15

En conséquence de quoi, le refuge ne parvient plus à soutenir cette recrudescence d’animaux désormais orphelins. Le centre d’accueil de Villevaudé a, de fait, largement dépassé sa capacité d'accueil depuis début juillet, affichant un total de 120 chiens recueillis (contre 90 autorisés) et près de 200 chats, soit le double du nombre autorisé.

12 janvier 032 

Tout autant submergée malgré ses 55 refuges répartis sur la France, dont six concentrés en région parisienne, la Société Protectrice des Animaux (SPA) a dû faire face à un afflux massif d’animaux abandonnés dès début juin.

Responsable de la communication de la SPA, Valérie Fernandez explique qu’habituellement, la période estivale conjugue une augmentation des abandons à un accroissement des adoptions, orchestrant un roulement entre entrées et sorties. Or, rien de tel ne s’observe cette année, les adoptions affichant une tendance globale à la baisse.

Chat-queue-coupee-1-copie-1.JPG

Cette année noire ne contribue donc pas à redorer l’image de la France, laquelle se voyait décerner par la SPA la « Palme de l’abandon » en 2009. En effet, d’après les données issues de diverses associations, le pays enregistrerait entre 80 000 et 100 000 abandons d’animaux domestiques chaque année, détenant par là-même le record européen.

4 avril 205

Face à cet été sombre pour les animaux domestiques, on peut craindre de voir le phénomène se répéter lors des vacances de Noël, deuxième grand pic annuel de rejets d’animaux dont la compagnie n’est plus souhaitée.

Débordées et indignées, les associations de protection animale lancent un appel à la responsabilisation, Stéphane Lamart ayant déclaré à ce propos : « Un animal est un être sensible qu’on ne laisse pas en plein soleil dans une voiture, qu’on n’abandonne pas au bord d’une route ni même au fond d’un refuge. Cela s’appelle le respect de la vie».

Cécile Cassier

http://www.univers-nature.com

Photos: Joëlle Pénochet

Sauf n°3: http://www.actuanimaux.com

Un animal n'abandonne jamais

Dossier abandons: http://www.actuanimaux.com/upload/etatdeslieux_abandons_refuges.pdf

 

Url de cet article: http://www.internationalnews.fr/article-un-ete-noir-pour-les-abandons-d-animaux-de-compagnie-54949759.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés