20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 11:00


Pollution causée
par la consommation
de viande

 


Eau requise en gallons pour produire 1 livre de boeuf: 5214







La vie sur la terre a commencé avec l’eau et elle en a toujours été dépendante pour son existence. Avec l’eau, la vie peut fleurir, les déserts peuvent être transformés en jardins. Sans eau, nous mourons. Par contre, chacun de nous est tellement habitué d’avoir cette précieuse ressource à sa portée que nous la prenons pour acquise. Malheureusement, nous approchons rapidement du jour où nous serons forcés d’apprendre par la manière forte, la valeur inestimable de ce trésor naturel. Notre réserve d’eau potable diminue à une vitesse alarmante.


En 2000, il a été prédit que l’augmentation de la quantité d’eau utilisée dans le futur causée par l’augmentation de la population imposera un stress intolérable sur l’environnement, nous dirigeant non seulement vers une perte de la biodiversité mais également vers un cercle vicieux dans lequel le stress sur l’écosystème ne pourra plus fournir les « services » nécessaires pour les plantes et les humains.


Partout où l’on regarde aujourd’hui, les gens conservent l’eau. On voit des gens qui lavent leur voiture moins souvent, installent des pommes de douches et des accessoires de robinets réduisant le débit et la consommation d’eau, etc. Fermer le robinet lorsqu’on se brosse les dents, excepté pour rincer la brosse et le rasoir lorsqu’on se rase.

Toutes ces prudentes manœuvres sont bénéfiques, mais même toutes combinées, elles ne peuvent rivaliser avec l’économie d’eau que l’on obtiendrait en dirigeant notre alimentation vers une diète végétale.


Eau requise en gallons pour produire 1 livre de :


  • Laitue : 23
  • Tomates : 23
  • Patates : 24
  • Blé : 25
  • Carottes : 33
  • Pommes : 49
  • Poulet : 815
  • Porc : 1630
  • Bœuf : 5214

 

1 livre de bœuf selon une association de producteurs de bœuf aux Etats-Unis : 441

Voici une façon de voir les choses : supposons que vous prenez une douche chaque jour et que chacune dure 7 minutes, arrondissons le chiffre à 50 min par semaine; maintenant, supposons que le débit d’eau de votre pomme de douche laisse couler 2 gallons par minute, pour une année, vous utiliserez 5 200 gallons d’eau pour vous laver.
 

Quand on compare 5200 gallons d’eau pour se laver à la quantité d’eau utilisée pour produire 1 lb de bœuf selon des statistiques de spécialistes du sol et de l’eau, on économiserait plus d’eau en ne mangeant pas une livre de bœuf, que de se priver d’une douche pendant 1 an.


Les plus grands consommateurs d’eau, en Californie par exemple, ne sont pas l’industrie du pétrole, ni des produits chimiques, ni de la défense, ni les champs de tomates ou de raisins, ce sont les champs irrigués : l’herbe que l’on fait pousser sur des terrains sablonneux pour les vaches et le bétail. La crise de l’eau et plusieurs des problèmes environnementaux peuvent être résumés ainsi : le bétail.


La raison pour laquelle plus d’eau est nécessaire pour produire une livre de bœuf qu’une livre de porc ou de poulet, est qu’aux Etats-Unis par exemple, les industries de porcs et poulets sont situées dans des régions où les champs ont besoin de peu ou pas d’irrigation, et que les porcs et poulets sont plus efficaces à convertir le grain en viande.


Bien sûr, les éleveurs insistent pour dire que la production de viande n’utilise pas autant d’eau. Mais il est très important que nous ne sous-estimions pas la consommation d’eau au même titre qu’il ne faut pas sous-estimer la quantité de carburant requise pour se rendre à une destination x s’il n’y a pas de station d’essence en chemin. Dans les 2 cas, les répercussions ne se feront sentir qu’à la fin. Il existe des alternatives pour le pétrole comme l’hydrogène, le soleil, le vent et autres ressources, mais il n’y a pas d’alternative pour remplacer l’eau. Si nous en manquons, nous ne pouvons pas faire pousser nos aliments ou maintenir d’autres fonctions essentielles à la vie. Près de la moitié de l’eau consommée aux Etats-Unis est utilisée pour le bétail.


  • 97% de l’eau sur la planète est salée. L’eau salée est toxique pour les organismes terrestres qui ont besoin d’eau non salée pour subsister. De cette eau qui est suffisamment non salée pour être bue, la plupart est retenue dans les glaciers et couches de glace ou est trop profonde dans la terre pour être atteinte. Seulement environ 0.0001% de l’eau fraîche est accessible. Il est donc extrêmement important de la conserver l’eau.

Un changement de diète sans produits animaliers aiderait à ne pas gaspiller l’eau. Ça nous permettrait de conserver cette précieuse ressource. Ce qui signifierait qu’il y aurait plus d’eau pour nos enfants à utiliser pour boire, faire pousser des aliments, cuisiner et nettoyer.


Si nous sommes sérieux dans nos intentions de vouloir laisser à nos enfants et leurs enfants un monde habitable, il faut voir où nous pourrions être les plus efficaces. Il n’y a pas de moyen plus efficace que de changer notre alimentation pour une diète végétale.


(Traduction: Massacre Animal. Sources: The Food Revolution et Diet for a New America).

http://www.massacreanimal.com/fr/pollution_eau.php

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés