28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 22:56

Internationalnews 30 millions d'amis



60 000 animaux sont abandonnés chaque année en France. Si les chiffres ont diminué depuis une vingtaine d'années, il reste des progrès à faire pour Reha Hutin, la présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis.


Photo: J. Pénochet. Les chats abandonnés sont condamnés à la fourrière
 et à l'euthanasie


 

30 millions d'amis organise depuis plus de 20 ans une campagne de mobilisation contre les abandons d'animaux. Constatez-vous des améliorations aujourd'hui ?


Il y a 20 ans, 400 000 animaux étaient abandonnés chaque année. Une enquête récente, menée par la Fondation auprès des 200 refuges qu'elle aide et auprès du Ministère de l'Agriculture, indique que le chiffre des abandons est bien de 60 000 par an. Nous espérons voir ce nombre baisser, d'une part grâce aux campagnes de sensibilisation que nous menons et qui sont très largement relayés par de très nombreux médias. Il y aujourd'hui une prise de conscience évidente sur les abandons d'animaux. Ce sont des êtres sensibles, avec des droits et leurs maîtres ont envers eux des devoirs.

 

Quels sont les animaux les plus concernés par ce type d'irresponsabilité ?


Ce sont les chiens et les chats. Les gens pensent à tort qu'un chat peut parfaitement se débrouiller dans la nature. C'est faux ! Un chat qui a toujours vécu en appartement, ou habitué à être nourri quotidiennement, ne peut vivre ainsi, livré à lui-même, du jour au lendemain. Et le chien encore moins ! Cet acte est cruel, car il met un animal dans un état de profonde détresse psychologique. Il ne sait pas pourquoi il est abandonné, ni ce qu'il a fait pour mériter ce sort.

 

La loi prévoit-elle des sanctions à l'encontre d'une personne qui a abandonné son animal ?


Oui. La loi prévoit 2 ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. Mais cela ne se produit que si la personne est prise sur le fait. Il faut donc que ceux qui ont décidé de se séparer de leur compagnon aient ce dernier geste pour lui : l'emmener dans un refuge Les bénévoles qui l'accueillent pourront ainsi rédiger une fiche contenant toutes les informations importantes sur l'animal (vaccins, caractère, attitude envers les enfants etc…), leur permettant ainsi de lui trouver une nouvelle famille. Abandonné dans la nature, il est condamné à mort.

 

Photo de la campagne 2006 "L'abandon est un acte barbare." Photo © Fondation 30 millions d'amis

Un sondage récent montre que la majorité des Français est unanime sur la cruauté d'un tel geste, alors que le nombre d'abandons reste très important. Comment expliquez-vous ce décalage ?


Les gens ne peuvent plus dire qu'ils ne sont pas informés, ils commettent leur crime en connaissance de cause. Ce geste relève de l'irresponsabilité la plus totale. C'est vrai que beaucoup de personnes que nous avons interrogées se disent très sensibles à la cause animale. Mais certaines restent inconscientes sur les conséquences d'un tel acte.

 

Aujourd'hui, à combien de refuges venez-vous en aide ?


La Fondation 30 millions d'amis aide plus de 200 refuges en France. Nous ne donnons pas d'argent, nous réglons en réalité les factures relatives à la nourriture, aux soins, aux travaux d'aménagement nécessaires. 700 000 euros sont gérés de cette façon pour assurer la plus grande transparence, notamment vis-à-vis des donateurs qui nous font confiance.

 

Comment faire pour soutenir votre action ?


Donner ! Les dons nous permettent d'acheter des niches, d'assurer une vie correcte à tous ces laissés-pour-compte. Cette redistribution des fonds aux refuges qui ne pratiquent pas l'euthanasie et qui gardent leurs vieux pensionnaires améliore considérablement le quotidien des animaux. La Fondation offre une belle niche au doyen de chaque refuge pour qu'il ait le confort due à son grand age ! Nous prenons également en charge les frais vétérinaires lorsque les personnes adoptent le plus vieux chien de l'établissement. C'est un moyen d'encourager les personnes à offrir quelques années de bonheur à ces animaux qui ont parfois passé plusieurs années derrière les barreaux.

 

En savoir plus sur www.30millionsdamis.fr


Tous les articles et toutes les vidéos sur la protection animale et les maltraitances:

Protection Animale/Animals' rights

 

http://www.internationalnews.fr/article-33258150.html

 

Partager cet article

commentaires

soleilmiel 03/07/2009 20:08

PROPRIETAIRES D'ANIMAUX :
Stop, aux abandons d'animaux.
En France et en Europe.
Vous aimeriez partir quelques jours ? mais voilà vous ne voulez pas laisser vos animaux seuls, alors pour vous satisfaire, les homesitters de l'association "animaldom" se feront un plaisir de venir vous les garder à votre domicile. Vos animaux resteront dans leur environnement et seront chouchoutés par les homesitters.
Plus votre demande est publiée tôt, plus les homesitters seront disponibles.
L'adhésion et la publication sont gratuites et sans engagement.
Vous trouverez tous les renseignements complémentaires sur le site de l'association : http://animaldom.free.fr

SENIORS :
Vous pourriez aussi devenir "homesitter", profiter d'un séjour de vacances gratuit contre les bons soins donnés aux animaux des propriétaires. Les seules contraintes sont de ne pas laisser trop longtemps les animaux seuls et d'assurer une présence nocturne.
L'adhésion est gratuite et sans engagement (50 ans minimum).

Vous trouverez tous les renseignements complémentaires sur le site de l'association : http://animaldom.free.fr

Vous pouvez également nous joindre par téléphone au : 09.50.66.31.20.

Bonne journée.
Nelly.

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés