23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 05:52
Brève
Le Grand Soir

23 septembre 2009



Le président Manuel Zelaya, qui fut renversé par une coup d’état d’extrême droite proaméricain le 28 juin, est retourné dans son pays. Selon les informations, il est actuellement en sécurité dans l’ambassade du Brésil. Son retour constitue une victoire pour le peuple hondurien et est la conséquence directe de leurs luttes ininterrompues depuis plus de 80 jours.

 

Cependant, la situation est très dangereuse dans le pays et requiert un mouvement de solidarité immédiat.


En ce moment même, le gouvernement illégal de Roberto Micheletti a lancé une vague de répression.


Selon des blogs : « Telesur montre des images de membres de la Police Nationale en uniforme, équipés de matraques, de boucliers, de casques et armés, qui encerclent les alentours de l’ambassade, apparemment avec l’intention de boucler le quartier, empêchant les manifestants d’entrer ou de quitter la zone. La chaîne diffuse aussi des images, de Canal 36, de deux hélicoptères qui tournent au-dessus de l’ambassade.


L’Internet et les téléphones mobiles ont été bloqués, empêchant les gens d’informer sur la répression.


Des honduriens nous informent qu’à 5h20 du matin une vague de répression s’est abattue sur les gens rassemblés autour de l’ambassade du Brésil. Le gouvernement Micheletti a lancé des gaz lacrymogènes et d’autres armes de repression. Un bloggeur a écrt « la répression fasciste s’abat sur nous. »


D’autres honduriens rapportent : « tout comme Mel (le Président Zelaya) a été capable de se rendre à l’ambassade du Brésil après avoir été exilé, chaque Hondurien doit se rendre à Tegucigalpa (la capitale) où qu’il se trouve. »


Une personne non identifiée a déclaré à Radio Globo « Nous appelons la communauté internationale à venir et compter les morts. » Elle a ajouté que la Résistance n’avait pas peur et n’abandonnerait pas.


Des habitants du quartier appelé Kennedy à Tegucigalpa ont décrété une désobéissance civile massive et ne reconnaissent aucune taxe imposée par un gouvernement issu d’un coup d’état. Ils ont manifesté dans les rues de manière spontanée et massive de 21h30 à tard dans la nuit. Dans un seul quartier, une marche a commencé avec quelques dizaines et s’est terminé à plus de 3000.

La solidarité avec le peuple hondurien est plus nécessaire que jamais.


International Action Center

Traduction VD pour le Grand Soir

http://www.legrandsoir.info/+Urgence-au-Honduras-la-repression-s-abat-apres-le-retour-de+.html

http://www.iacenter.org


Articles parents

Honduras - articles videos

HONDURAS. LE PRESIDENT ZELAYA DÉNONCE UN PLAN POUR L´ASSASSINER ET DEMANDE DE SOUTENIR CONCRÈTEMENT SON PEUPLE
Zelaya au Honduras

Honduras : Pourquoi le coup d'État par Cecile LAMARQUE, Jérôme DUVAL

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés