2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 22:16

Internationalnews

Mediapart, 3 août 2010


10996-2010-07-30-france-les-anti-corrida-sabrent-le-champagne-.jpg


La tolérance ? Il y a des maisons pour ça. Ou plutôt des arènes. Car en France, la corrida - ou tauromachie, s'inscrit directement dans le cadre des entorses à la loi. Tandis que le Code rural interdit tout mauvais traitement contre les animaux domestiques ou sauvages, la France autorise l'art du combat et même la mise à mort de taureaux dans les arènes du Sud. Prétexte invoqué par le Code pénal : il s'agit d'une "tradition locale ininterrompue"*, d'où l'autorisation d'exceptions.

 

Peut-être plus pour longtemps depuis que l'un des bastions de la corrida en Espagne, la Catalogne, a voté mercredi 28 juillet 2010, l'interdiction de la corrida sur son sol à compter de 2012. La veille de la session plénière, Thierry Hély, chargé de communication de la Fédération des luttes pour l'abolition de la corrida (Flac), avouait à notre confrère Rue89.com, "garder le champagne au frais" en attendant "une première victoire notable et concrète".

 

Intérêts économiques? Dimension culturelle? Revendications indépendantistes? Quels que soient les enjeux politiques en amont, le bannissement de ce "sport" national est désormais acté pour la province espagnole. S'il peut inquiéter les aficionados de la tauromachie en France, telle l'Union des villes taurines françaises (UVTF)**, il réjouit les associations de défense des animaux et les élus engagés contre la corrida, telles deux députées des Alpes-Maritimes, Muriel Marland-Militello (UMP) et Geneviève Gaillard (PS), qui ont déposé une "proposition de loi droite-gauche contre la corrida et les combats de coqs" (Lire ici).

 

 

* Voir le détail de l'article 521-1 du Code pénal : "Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie."

 

** L'Union des Villes Taurines de France (UVTF), a "pour but d’assurer la défense et la sauvegarde des courses de taureaux avec mise à mort et d'en permettre la célébration correcte, en conservant à ce spectacle son caractère de noblesse et d'équilibre et notamment en empêchant que des abus ne soient commis dans la présentation des taureaux de combat. Elle est plus particulièrement chargée de veiller à l'application du règlement taurin municipal." (Source : UVTF).


Source: http://www.mediapart.fr


Url de cet article: http://www.internationalnews.fr/article-france-les-anti-corrida-sabrent-le-champagne--54910142.html


Le dossier d'IN:

corrida-crac.jpg

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés