27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 06:37

Georges Frêche, à Montpellier, le 24 juin 2009.  

 

Maire de Montpellier de 1977 à 2004, président du conseil régional de Languedoc-Roussillon depuis 2004, professeur honoraire d'histoire de droit romain à l'université Montpellier1, membre du comité directeur du PS (1973-1994) puis du bureau national,Georges Frâche est décédé le dimanche 24 octobre 2010.

 

Un retour sur ses prises de position.

 


2008 - "Je suis toujours élu par une majorité de cons"

Retranscription après la vidéo (www.perpignan-toutvabien.com)

 

"La politique c’est une affaire de tripes, c’est pas une affaire de tête, c’est pour ça que moi quand je fais une campagne, je ne la fais jamais pour les gens intelligents. Des gens intelligents, il y en a 5 à 6 %, il y en a 3 % avec moi et 3 % contre, je change rien du tout. Donc je fais campagne auprès des cons et là je ramasse des voix en masse."


Les cons ne disent jamais merci. Les cons sont majoritaires, et moi j’ai toujours été élu par une majorité de cons et ça continue parce que je sais comment les « engraner », « j’engrane » les cons avec ma bonne tête, je raconte des histoires de cul, etc… ça un succès de fou, ça a un succès fou. iIs disent, merde, il est marrant, c’est un intellectuel mais il est comme nous, quand les gens disent "il est comme nous", c’est gagné, ils votent pour vous. Parce que les gens ils votent pour ceux qui sont comme eux, donc il faut essayer d’être comme eux. (...)


 "... On s’en fout des agriculteurs, on s’en fout. D’ailleurs aujourd’hui avec 5 % d’agriculteurs en France, on produit autant qu’avec 40 % en 1945 et avec 2 % on produira aussi bien qu’avec les 5 % actuels, donc on peut encore en perdre les trois cinquièmes.


La politique c’est une affaire de tripes, c’est pas une affaire de tête, c’est pour ça que moi quand je fais une campagne, je ne la fais jamais pour les gens intelligents. Des gens intelligents, il y en a 5 à 6 %, il y en a 3 % avec moi et 3 % contre, je change rien du tout. Donc je fais campagne auprès des cons et là je ramasse des voix en masse. (...)

 

Les cons sont majoritaires, et moi j’ai toujours été élu par une majorité de cons et ça continue parce que je sais comment les « engraner », « j’engrane » les cons avec ma bonne tête, je raconte des histoires de cul, etc… ça un succès de fou, ça a un succès fou. (Intégralité: de l'interview: http://www.internationalnews.fr/article-georges-freche-toujours-elu-par-une-majorite-de-cons-video-transcript-46721524.html)

 

Fabius a une tronche "pas catholique":

 


Il se vante d'avoir manipulé un scrutin:


2007 -Le discours à l’occasion de la “Journée de Jérusalem”, organisée sous les auspices de la mairie et de l’agglomération de Montpellier en, Frêche se félicite de l’élection de Nicolas Sarkozy: “C’est devenu un ami lors de la guerre des Six jours où nous nous sommes retrouvés ensemble à Tibériade. Avec Sarkozy, on n’est pas du même bord, mais pour Israël, on est du même bord.”

 

“Je suis content que les Fançais aient élu un juif président de la République au suffrage universel. Et en plus, avec Kouchner comme ministre des Affaires étrangères, qu’est-ce qu’on veut de plus ?”" “Et je vais dire à mon ami Kouchner: et quand c’est que tu reconnais Jérusalem, capitale d’israël” ? Puis après s’être félicité de la nomination de Peres et de Barak : “Ici nous sommes une zone libérée d’Eretz israël depuis trente ans”. Et encore : “Nous avons toujours soutenu la construction du Mur que vous érigez.. Il est tellement justifié… Finissez-le !  (...)  “Ici à Montpellier nous avons avec la terre d’israël des liens charnels."

 

2007- A la suite de ses propos sur l'équipe de France de football, dans laquelle il estimait qu'il y avait trop de Noirs, lui il est exclu  du Parti socialiste. "Dans cette équipe, il y a neuf Blacks sur onze, déclarait-il en novembre 2006. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre."


A propos de l’Iran : “C’est une puissance dangereuse, un danger permanent et constant, et je comprendrais toutes mesure préventive éventuelle”

 

 2006 - Aux harkis:  "Vous êtes allés avec les gaullistes (...). Ils ont massacré les vôtres en Algérie et encore, vous allez leur lécher les bottes ! (...) Vous êtes des sous-hommes, vous n'avez aucun honneur !"

 

2006 : il compare sa ville à un "poste avancé de Tsahal", l'armée israélienne (en référence à la présence d'artistes de ce pays au festival Montpellier Danse).

 

2005 - Il qualifie de "gugusses" les parlementaires socialistes ayant proposé l'abrogation de l'article de loi sur les rapatriés et les harkis. En plein conseil régional, il entonne le chant colonial : "C'est nous les Africains qui revenons de loin."

 

2000 - Lors de l'inauguration du tramway de Montpellier: "Ici, c'est le tunnel le plus long du monde : vous entrez en France et vous sortez à Ouarzazate".

 

Lire aussi:

 

Les liens de Georges Frêche (1938-2010) avec Israël: AGREXCO-Carmel et le mensonge des "emplois"

 

http://www.internationalnews.fr/article-georges-freche-best-of-israel-les-cons-de-catalans-etc-59585231.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans France
commenter cet article

commentaires

Caroline PC 30/10/2010 22:26



je pense que beaucoup de politiques sont trop vieux et dérapent pas seulement sur le discours, mais dans le mental ! il devrait y avoir une limite d'âge pour eux, 67 ans pour un ouvrier, c'est
une limite extrême pour beaucoup, plus encore pour les politiques dont les neurones se font la malle encore plus tôt... bises



Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés