24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 13:45

Internationalnews

17 aout 2013

 

Site de Sylvia Cattori 15 aout 2013

Jean Bricmont

 L’immense Jacques Vergès n’est plus. Un des derniers esprits libres de la France vraiment libre s’en est allé. Colonisé, métis, anti-fasciste quand cela avait un sens, gaulliste, communiste, anti-colonialiste, patriote, anti-impérialiste de toujours, aristocrate dans son style, brillant dans sa pensée et son discours, et méprisant pour tous les minables laquais du politiquement correct et de la bien-pensance.

Lors du procès Barbie, les adeptes du politiquement correct et de la bien-pensance lui ont justement reproché de "trahir ses idéaux" en défendant Barbie. Mais Vergès, en rappelant à la France grâce à ce procès, qu’elle s’était elle-même lavée les mains des crimes commis en Algérie, qui n’avaient rien à envier à ceux de Barbie, ne faisait que mettre en pratique cette idée d’un autre grand penseur anti-colonial, Aimé Césaire, dans son Discours sur le colonialisme :

« Il vaudrait la peine d’étudier, cliniquement, dans le détail, les démarches d’Hitler et de l’hitlérisme et de révéler au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXème siècle qu’il porte en lui un Hitler qui s’ignore, qu’Hitler l’habite, qu’Hitler est son démon, que s’il le vitupère, c’est par manque de logique, et qu’au fond, ce qu’il ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas le crime en soi, le crime contre l’homme, ce n’est pas l’humiliation de l’homme en soi, c’est le crime contre l’homme blanc, et d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici que les Arabes d’Algérie, les coolies de l’Inde et les nègres d’Afrique. 
Et c’est là le grand reproche que j’adresse au pseudo-humanisme : d’avoir trop longtemps rapetissé les droits de l’homme, d’en avoir eu, d’en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale et, tout compte fait, sordidement raciste. »

Tout Vergès était là : l’humanisme véritable contre le pseudo-humanisme, celui des bombardiers des droits de l’homme, de l’anti-fascisme imaginaire et de l’antiracisme de pacotille. 

***

Coïncidence symbolique. 
Jacques Vergès est mort le jour même où Bradley Manning s’est excusé humblement devant sa juge. La défense choisie pour Manning fut à l’opposé de la stratégie de Vergès. Nous ne pouvons qu’imaginer Bradley Manning défendu par Vergès... 
Diana Johnstone

***

Jacques Vergès était avec nous dans le combat pour la Syrie indépendante, souveraine et résistante. Le 8 décembre 2012, nous avons participé ensemble comme orateurs à une conférence sur la Syrie au Centre culturel arabe syrien de Paris. Son sens élevé de la justice avait fait de lui l’ami de tous les peuples opprimés. Sans exception. C’est une grande perte. 
Bahar Kimyongür

***

La couverture médiatique sera superficielle (Barbie, quelques paradoxes) et hypocrite (“un personnage controversé”). Alors que sa “défense de rupture” fut un modèle pour tant de résistants politiques. Alors que sa critique lucide de toutes nos guerres actuelles, toujours coloniales, et de leurs fausses justifications humanitaires, cette critique reste un exemple. A nous, médias et résistants indépendants de la faire connaître, personne d’autre ne le fera. 
Michel Collon

Lire aussi:

Me Jacques Vergès : Quand il s’agit des puissants la justice est extrêmement complaisante

"Nous assistons à une époque d’ensauvagement de l’humanité"

http://www.internationalnews.fr/article-hommages-a-maitre-jacques-verges-disparu-le-15-aout-2013-119683385.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Resistances
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés