1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 21:18

Internationalnews

 

images.jpg

 

Témoignage d’un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place

 

Mondialisation.ca, Le 31 aout 2011
Pour la troisième journée consécutive, des avions de l’OTAN lancent des missiles et bombardent massivement la ville de Syrte, ville natale de Mouammar Kadhafi, ne permettant pas à quiconque de s’échapper. Le périmètre de la ville est entouré de points de contrôle « rebelle », derrière lesquels se trouvent des unités des forces spéciales de la Grande Bretagne, de la France, du Qatar et des Émirats arabes unis.

La sortie de la ville est complètement bloquée. Ni les femmes, ni les enfants ne sont autorisés à la quitter. Les hommes qui tentent de quitter la ville avec leurs familles, sont capturés puis fusillés. Leurs familles sont renvoyées dans la ville sous les bombardements.« Il n’y a pratiquement aucun moyen d’enterrer les cadavres », a déclaré dans une lettre qui a été reçue à Argumenty.ru ce matin. L’auteur est un ancien officier de l’armée soviétique et des services spéciaux russes, qui est maintenant à Syrte.


Ilya Korenev, cet ancien officier de l’URSS et des forces spéciales russes, est un ancien lieutenant-colonel, que la rédaction d’Argumenti.ru a précédemment qualifié de « source », et qui assume être proche au colonel Kadhafi, a décidé de mentionner son nom dans la lettre.


« Dans la ville jusqu’à présent pas de troupes (ndlr : pas "d’armée" loyaliste, stricto sensu) : les rebelles ou les forces spéciales ont osé entrer. Dans la nuit il y avait beaucoup de petites provocations afin d’essayer d’établir la présence et l’emplacement de troupes gouvernementales. Plusieurs petites escouades de rebelles ont tenté une action pour sonder dans la nuit et les reconnaître, mais ils ont été détruits. En même temps, un avion de reconnaissance télécommandés d’espionnage sans pilote "drone" était en l’air, qui a répertoriait les défenses de la ville. Une heure après, les attaques aériennes ont commencé sur les cibles ainsi repérées. Cependant, les défenseurs de la ville avaient déjà quitté leurs positions pour d’autres endroits », écrit le lieutenant-colonel.


Selon lui, "la situation ressemble au terrible hiver de 1995 à Grozny, Tchétchénie, où tout ce qui bougeait était bombardé, sans aucun bon système de guidage ou sans coordonnées précises. La seule différence était que la Russie et l’armée de l’air n’avaient pas beaucoup de combustible, donc les vols n’étaient pas aussi intenses que ceux d’aujourd’hui. Pour le moment, les forces aériennes de l’OTAN sont en opération quasiment 24 heures sur 24.".

 

http://www.internationalnews.fr/article-l-otan-commet-un-massacre-a-syrte-et-rase-la-ville-83105028.html

Partager cet article

commentaires

anaconda 02/09/2011 00:12



donz moi un avion


mes amis d'afique


attaqons en groupe ces voyous


réunissons nous


por une union afrcaine


pour toujour


 



anaconda 02/09/2011 00:08



son excelence monsieur KADAFI sais ue la guerre n'est pas avec l'europe 


L'ONU  n'a rien compris


il a a faire a des voyous


donc il n'y pouvais rien sauf si l'afrique entière se mobilisait pour mettre dehors tous ces voyoux


ils vont se faire manger a la petite sauce a présent


vive son excelence mr Kadaffi


prends bien soins de toi


TES AMIS SONT DEVENUS TES ENNEMIS


pas moi


je respecte


ce que tu as fait pour les Afrcains


C'est vrai tu a eu des fautes


mais qui n'en fait pas


merci excélence


peut etre qu'un jour nous nous rencontrerons


 



anaconda 01/09/2011 23:55



les nuls d'amérique sont pour la guerre


alors qu'ils sont pas capble d'éviter des ciclones pour protéger leurs propres éléments


hi hi hi


ce sont vraiement des couillons .



Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés