28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 06:08

Internationalnews 29 aout 2011

 

Mondialisation.ca, Le 28 aout 2011
Press TV - 2011-08-26

Un analyste décrit la campagne massive de propagande et de guerre psychologique de l’OTAN pour faire croire aux Libyens et au monde que Tripoli est tombée.

Press TV parle avec le Dr. Webster Tarpley, historien et écrivain depuis Washington.

 

Ci-dessous un transcript de l’interview.

Press TV: Vous avez qualifié les évènements se déroulant en Libye comme étant une “opération méthodiquement et cyniquement préparée par l’OTAN et son haut commandement où les Etats-Unis jouent un rôle très important.” Pouvez-vous développer cela pour nous ?

 

Dr. Webster Tarpley: Et bien si nous regardons juste les évènements qui se sont déroulés au cours du week-end dernier, nous avons l’opération Sirène déclenchée par l’OTAN, d’abord le tapis de bombes qui s’est abattu aux alentours de Tripoli, lancé par la Royal Air Force, ils se ventent maintenant de l’efficacité de leurs missiles. Il y a eu beaucoup de morts civiles là.

 

Puis nous avons eu les hélicoptères Apaches qui ont été utilisés pour empêcher toute interposition des civils par un feu roulant de mitrailleuses et ce pour protéger l’avance de ces rebelles d’Al Qaïda.

 

Puis nous avons eu un débarquement depuis la mer et d’une série de navires de guerre, une flotte de l’OTAN qui était en attente au large des côtes libyennes et qui ont fait ressembler cette opération à presque un nouveau débarquement de Normandie, mais plus en fait comme le raid de Dieppe en 1942, ou quelque chose de ressemblant.

 

Les troupes débarquées étaient des combattants d’Al Qaïda sous le commandement d’officiers de l’OTAN et quand je dis Al Qaïda, ceci inclut au sens large le groupe des combattants islamistes libyens.

 

Il y a eu un signal pré-arrangé lancé par les renégats ont donné ce signal à l’heure de la prière quotidienne de fin de jeûne du ramadan à partir de mosquées, par le mot d’ordre “à bas Kadhafi”, qui fut le signal pour les escadrons de la mort qui avaient infiltrés la ville, d’entrer en action.

 

Il y a eu également une série de faux messages SMS ainsi que le bombardement de la télévision nationale de l’OTAN de  pour la maintenir hors des ondes.

 

Puis une série de faux rapports disant que Kadhafi avait quitté le pays, que Saif (son fils, commandant de la résistance) avait été capturé, que Mouamar Kadhafi et ses autres fils avaient été capturés, que son fils Khamis avait été capturé après que la brigade qu’il commandait se soit mutinée contre le régime et ait refusé de se battre. Tout ceci n’était que mensonges et falsification.

 

Et puis, cerise sur la gâteau la plus incroyable, fut cette mise en scène théâtrale que l’OTAN créa avec l’aide du Qatar à Doha, où fut créé l’équivalent d’un décor de cinéma digne d’Hollywood et qui était fait pour représenter l’apparence même de la Place Verte de Tripoli.

 

Ces buildngs de la place verte sont très vieux, certains d’entr’eux date de l’empire romain, mais ils ont recréé cela à Doha et si vous y regardez de près, il y a une comparaison intéressante sur internet où il est montré à quoi ressemblent vraiment les bâtiments de la Place Verte et en parallèle à quoi ressemblent les décors reconstitués; c’est très similaire, mais il y a pas mal d’imperfection pour conclure que ces scènes furent également truquées.

 

Donc ceci est une vaste campagne de lavage de cerveau de masse et de guerre psychologique et ceci a eu un effet remarquable.

 

Mais, comme ils ne peuvent pas aller jusqu’au bout avec cette force rebelle en lambeaux qu’ils ont sous la main, il y a une tendance ces derniers jours pour que les forces de Kadhafi se regroupent et contre-attaquent, mais de manière différente, sans tenir de ligne de front fixe, sans essayer de défendre une place forte ou une ville ou quoi que ce soit d’autre, mais de fait en s’engageant dans un combat urbain, une guérilla urbaine où les avantages précédents des gens d’Al Qaïda, les rebelles de Benghazi, ont été grandement diminués.

 

Je pense que la vraie question est de savoir combien de rebelles ont déjà été tués dans ces opérations de grande envergure ? Leur ressource humaine n’est pas infinie; je pense qu’il y a eu de lourdes pertes dans leurs rangs, infligés par les forces de Kadhafi.

 

Je me demande même combien de temps encore avant que certains d’entr’eux ne décident de rentrer à la maison. Ils ont pillé et pillent tout ce qu’ils peuvent, peut-être vont-ils ramener leur butin à la maison ? Je pense que cette force va se dissoudre et que ceux qui resteront vont commencer à s’entre-tuer, parce que ceci est la nature même de cette bête.

 

Press TV: Au départ, beaucoup de policiens états-Uniens étaient contre l’implication d’Obama en Libye, mais un bon un nombre semble maintenant s’être réchauffé à cette idée. Que voient-ils en retour pour les Etats-Unis de cette “mission humanitaire” en Libye ?

 

Dr. Webster Tarpley: Ils pensent que nous changeons la façade de l’impérialisme américain, que maintenant nous pouvons nous mettre en avant comme les champions des droits de l’Homme etc. Ceci est d’une démagogie sans bornes.

 

La victoire a toujours plusieurs pères, mis à part le fait que ceci n’est pas une victoire. Les quelques personnes qui clâment la paternité jusqu’ici vont finir par la renier une fois qu’ils se rendent bien compte de ce qui se passe là-bas.

 

Comment cela pourrait-il être différent de l’Afghanistan et de l’Irak ? Un étranger venant de l’autre bout du monde, qui vient imposer une loi étrangère, dans ce cas précis sur un peuple fier avec une grande tradition d’Indépendance. Rappellez-vous qu’ils ont donné un million de vies humaines pour sortir les Italiens; ils sont les premiers de l’histoire à recevoir des gaz de combat mortels. Allez demander au maréchal italien Graziani ce que c’est que de pacifier la Libye. Ce n’est pas du tout facile.

 

Ces prétendus combattants, ce conseil rebelle de Benghazi, ne sont bons que pourla télévision. Le gros du travail de combat est fait par l’OTAN, ceci n’a été que l’OTAN, l’OTAN et l’OTAN avec quelques branquignols de façade pour rendre l’affaire plausible vis à vis de l’opinion pujblique internationale.

 

Je pense que militairement, ceci va durer pendant très longtemps. Il y a une grande province dans le sud appellée Fazzan. Ces gens sont noirs, ce sont des Libyens, ce sont des arabes, mais noirs et ils ne vont pas accepter les fadaises des racistes de Benghazi et de leur conseil.

 

Rappelons-nous que les gens de Benghazi se sont distingués dès le début en lynchant et en massacrant des Africains noirs, qu’ils viennent du Mali, du Tchad ou de n’importe où. Ou si vous étiez un Libyen noir, être noir à Benghazi était un crime méritant la peine capitale, car ils diraient que vous êtes un mercenaire de Kadhafi, et ils s’occuperaient de vous.

 

Reference: video de l’interview du Dr. Tarpley:

 http://www.presstv.com/detail/195942.html

Traduit de l’anglais par Résistance 71, révision: IN


Partager cet article

Published by Internationalnews
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés