17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 18:53

InternationalnewsHorizons et débats  >  2010  >  N°23, 14 juin 2010

http://www.doit.wisc.edu/network/wireless/images/lecture.jpg


Une étude élaborée à l’Université du Michigan, qui évalue des recherches faites durant les 30 dernières années, a montré que la capacité d’empathie des étudiants américains des collèges actuels diminue nettement. «C’est depuis l’an 2000 que nous avons constaté le plus grand recul d’empathie», dit Sarah Konrath, chercheuse à l’Institut pour la recherche sociale de l’université du Michigan, dans une déclaration de presse. «Les tests standards pour mesurer ces caractéristiques de la personnalité ont montré que les étudiants des collèges sont de 40% moins empathiques que leurs collègues d’il y a 20 ou 30 ans.»


Les résultats présentés lors de la réunion annuelle de l’Association pour la Science Psychologique ont été l’aboutissement de la vérification de 72 études exécutées entre 1979 et 2009.
L’analyse a abouti au résultat que les étudiants actuels font moins d’efforts pour comprendre la perspective de leurs collègues, comparés à leurs collègues des années 70. Ils sont moins sensibles et soucieux envers ceux qui se portent plus mal.


Nombreux sont ceux qui considèrent les étudiants actuels des collèges – qualifiés de «génération Ego» – comme une des générations les plus égoïstes, narcissiques, concurrentielles, les plus convaincues d’elles-mêmes, et les plus individualistes qu’il y ait jamais eu », a fait savoir Konrath qui est aussi membre du département de la psychiatrie de l’Université de Rochester.


«L’augmentation de la consommation médiatique ces derniers 30 ans pourrait en être un facteur», a-t-elle déclaré, «aujourd’hui l’Américain moyen est ex­posé à trois fois plus d’informations en dehors du temps de travail qu’il y a 30 ans. Quant au contenu de la consommation média­tique, cette génération d’étudiants des collèges a grandi avec les jeux vidéo. Et de plus en plus de recherches, celles de mes collègues de l’université du Michigan inclues, montrent que la consommation de médias à contenu violent rend indifférent à la détresse d’autrui.»


Selon Sara Konrath, un milieu social ori­enté davantage vers la concurrence mais aussi le fait que les amitiés soient de plus en plus entretenues par l’intermédiaire des médias électroniques et Internet en sont d’autres causes. La possibilité existant là de tout simplement «décrocher» et de ne plus répondre risque bien de devenir un modèle de con­duite qui se transfère aussi au niveau du contact social direct.


Source: Association for Psychological Science.
Communiqué de presse du 28/5/10


http://www.horizons-et-debats.ch/


Sur le même sujet: The “Me Generation” on Steroids: College Students are less Empathetic - Are we becoming a nation of selfish pigs: http://www.psychologytoday.com/blog/do-the-right-thing/201006/the-me-generation-steroids-college-students-are-less-empathetic

 


Url de cet article:http://www.internationalnews.fr/article-la-capacite-a-l-empathie-des-etudiants-de-colleges-actuels-diminue-nettement-52572662.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Sciences sociales-Social Sciences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés