19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 14:46

Internationalnews

Mondialisation, 14 mars 2014

 

 

Selon un rapport publié dans Kommersant-Ukraine, le ministère des Finances des comparses de Washington à Kiev qui prétendent être le nouveau gouvernement a préparé un plan d’austérité économique qui permettra de réduire drastiquement les pensions ukrainiennes de 160 $ à 80 $ de sorte que les banquiers occidentaux qui ont prêté de l’argent à l’Ukraine pourront être remboursés au détriment des pauvres Ukrainiens.

http://www.kommersant.ua/doc/2424454.


L’Europe sera confrontée une fois de plus à une situation similaire à celle de la Grèce.


Les pilleurs occidentaux sont déjà au travail, avant même que quelque chose d’approchant la stabilité et la légitimité ait été obtenu par le gouvernement fantoche mis au pouvoir par le coup d’Etat orchestré par Washington contre le gouvernement légitime élu démocratiquement. Les manifestants naïfs qui ont cru à la propagande selon laquelle l’adhésion à l’UE pourrait offrir une vie meilleure risquent de perdre près de la moitié de leur pension en avril. Mais ce n’est que le début.


Les médias occidentaux corrompus ont présenté ces prêts comme une «aide». Cependant, les 11 milliards d’euros que l’UE offre à Kiev n’est pas une aide. Il s’agit d’un prêt. En outre, elle est apportée avec de nombreuses contraintes et servitudes, y compris l’acceptation par Kiev d’un plan d’austérité du FMI.


Rappelez-vous dès à présent, que des Ukrainiens crédules ont participé aux manifestations qui ont servi à renverser leur gouvernement élu démocratiquement, parce qu’ils croyaient les mensonges énoncés par des ONG financées par Washington selon lesquelles le fait de rejoindre l’UE leur apporterait des richesses incommensurables. Au contraire, ils ont obtenu des réductions de leurs pensions et un plan d’austérité du FMI.


Le plan d’austérité va entraîner des coupures dans les services sociaux, dans les fonds pour l’éducation, il va entraîner aussi la diminution du nombre de fonctionnaires, la dévaluation de la monnaie augmentant ainsi les prix des importations notamment du gaz russe et de l’électricité. Ce plan va aussi ouvrir les avoirs ukrainiens aux sociétés occidentales.


Les terres agricoles de l’Ukraine vont passer entre les mains de l’industrie agroalimentaire étatsunienne.


Une partie du plan de Washington et de l’UE pour l’Ukraine a fonctionné pour la partie de l’Ukraine qui n’a pas fait défection à la Russie. Ce qui reste de ce pays sera soigneusement pillé par l’Occident.

 

L’autre partie n’a pas fonctionné aussi bien. Les faire-valoir ukrainiens de Washington ont perdu le contrôle des manifestations organisées et armées par les ultra-nationalistes. Ces groupes, dont les racines remontent à ceux qui ont combattu pour Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale, ont tenu des paroles et des actes qui ont poussé le sud et l’est de l’Ukraine à demander à s’allier à nouveau avec la Russie où ils résidaient avant les années 1950 lorsque le parti communiste soviétique les envoya en Ukraine.


A ce moment précis, il semble que la Crimée ait fait sécession de l’Ukraine.

 

Washington et ses marionnettes de l’OTAN ne peuvent rien faire si ce n’est des fanfaronnades et menacer de sanctions.

 

“L’imbécile”" (“The Fool”) de la Maison Blanche a démontré l’impuissance de la “seule superpuissance”, en publiant des sanctions contre des individus inconnus, quels qu’ils soient, qui seraient responsable du retour de Crimée dans le giron russe, pourtant celle-ci en faisait partie il y a moins de 200 ans selon Soljenitsyne ; un Khrouchtchev embarrassé par l’ethnie ukrainienne a déplacé des russes dans les provinces méridionales et orientales de l’Ukraine.

 

Après avoir observé les événements se déroulant dans l’Ouest de l’Ukraine, les provinces russes veulent retourner dans le giron russe auquel elles appartiennent, tout comme l’Ossétie du Sud ne voulait pas rester dans l’état de la Géorgie.


Les laquais de Washington à Kiev ne peuvent rien faire à propos de la Crimée hormis des fanfaronnades. Selon les accords Russo-Ukrainien, la Russie est autorisée à déployer 25.000 troupes en Crimée. Les déclarations des médias atlantistes (des Etats-Unis et de l’UE) d’une ” invasion russe de 16.000 soldats ” révèle soit leur ignorance totale ou bien leur complicité avec les mensonges de Washington. Évidemment, les médias atlantistes sont corrompus.


Seul un imbécile s’appuirait sur leurs rapports. Tout média qui prend pour argent comptant les déclarations de Washington après que George W. Bush et Dick Cheney aient envoyé le secrétaire d’État Colin Powell à l’ONU pour colporter les mensonges du régime sur les « armes de destruction massive irakiennes” alors que les inspecteurs de l’ONU avaient déclaré à la Maison Blanche qu’elles n’existaient pas, est clairement un ramassis de vendus au service du fric (“a collection of bought-and-paid for whores”).


Dans les anciennes provinces russes de l’est de l’Ukraine, l’approche discrète de Poutine face à la menace stratégique que Washington a fait peser sur la Russie a donné à Washington une chance de s’accrocher à un grand complexe industriel qui sert l’économie et l’armée russe. Les gens eux-mêmes dans l’est de l’Ukraine sont dans les rues pour réclamer la séparation d’avec ce gouvernement non élu que le coup d’État de Washington a imposé à Kiev.

 

Washington, réalisant son incompétence a perdu la Crimée et a demandé à ses marionnettes de Kiev notamment les oligarques ukrainiens, contre lequel les protestations de Maidan ont été partiellement dirigées, de gouverner les positions dans les villes de l’Est Ukrainien. Ces oligarques ont leurs propres milices privées, en plus de la police et des unités militaires ukrainiennes qui fonctionnent toujours. Des dirigeants pro-Russes ont été arrêtés et ont disparu. Washington et ses marionnettes de l’UE, qui proclament leur soutien à l’autodétermination, ne sont pour l’autodétermination que lorsqu’elle est orchestrée en leur faveur. Par conséquent, Washington est occupé à supprimer l’autodétermination dans l’est de l’Ukraine.


C’est un dilemme pour Poutine. Son approche discrète a permis à Washington de prendre l’initiative dans l’est de l’Ukraine. Les oligarques Taruta et Kolomoyskiy ont été mis au pouvoir à Donetsk et à Dnipropetrovsk, et organisent les arrestations des pro-Russes et commettent des crimes innommables, mais vous n’en entendrez jamais parler de cela chez les pressestituées (“presstitutes”) étatsuniennes ou atlantistes (les médias prostitués, NDT). La stratégie de Washington est d’arrêter six dirigeants sécessionnistes pro-russes de sorte qu’il n’y ait plus d’autorités pour demander l’intervention de Poutine.


Si Poutine avait des drones, il aurait la possibilité de neutraliser Taruta et Kolomoyskiy. Si Poutine autorise Washington à conserver les provinces russes de l’est de l’Ukraine, il aura démontré une faiblesse que Washington exploitera. Washington va exploiter sa faiblesse au point que les forces de Washington vont pousser Poutine à la guerre.


La guerre sera nucléaire.


Paul Craig Roberts

paulcraigroberts.org

 

Article original en anglais : Austerity and IMF “Economic Medicine”: The Looting Of Ukraine Has Begun, publié le 7 mars 2014

Traduction SLT


Paul Craig Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor pour la politique économique et rédacteur en chef adjoint du WallStreet Journal. Il était chroniqueur pour Business Week, Scripps Howard News Service, et Creators Syndicate. Il a eu de nombreux postes universitaires. Ses chroniques sur Internet sont suivies mondialement. Ses derniers livres sont : “The Failure of Laissez Faire Capitalism” et “How America Was Lost” (Comment l’Amérique a été perdu,NDT). http://www.paulcraigroberts.org/

 

Les emphases sont d'IN

 

Lire aussi:

Ukraine Gold Reserves Flown To US Fed For 'Safe-Keeping ...

Ukraine's gold stolen by the United States or just held for safety?

 

http://www.internationalnews.fr/article-le-pillage-de-l-ukraine-par-les-usa-et-l-ue-a-commence-par-dr-paul-craig-roberts-122964714.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Géopolitique-Geopolitics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés