3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 18:59

 

 

 Entre 1996 et 2006, les 10 % des salariés les moins bien rémunérés ont gagné 131 euros de plus, les 0,1 % les mieux rémunérés, 5 426 euros.

Un coin du voile se lève sur les inégalités de salaires. Le rapport du directeur général de l’Insee Jean-Philippe Cotis sur le partage de la valeur ajoutée (lire en ligne) confirme pour la première fois officiellement ce que les travaux du chercheur Camille Landais avaient montré : l’élévation des plus hauts revenus. Au cours des dix dernières années, les 0,1 % les mieux rémunérés (environ 13 000 salariés) ont vu leur salaire mensuel brut progresser (inflation déduite) de 19 374 à 24 000 euros, un gain de 28 % soit 5 426 euros. Pour la plupart des 60 % des salariés les moins bien payés, le gain n’a pas dépassé les 130 euros.

 

Evolution des salaires mensuels bruts à temps complet entre 1996 et 2006
Unité : en euros de 2006
  1996
2006
Gain en euros
Gain en %
10 % touchent un salaire inférieur à : 1 251 1 382 131 10,5%
20 %... 1 418 1 551 133 9,4%
30 %... 1 572 1 702 130 8,3%
40 %... 1756 1865 108 6,2%
50 %... 1 931 2 050 119 6,2%
60 %... 2 149 2 282 133 6,2%
70 %... 2 448 2 599 151 6,2%
80 %... 2 921 3 102 180 6,2%
90 %...* 3 905 4 146 241 6,2%
95 % ... 5 102 5 471 369 7,2%
98 %... 7 133 7 725 592 8,3%
99 %... 8959 9 995 1 036 11,6%
99,9 %... 19 374 24 800 5 426 28,0%
* Ce qui veut aussi dire que 10 % touchent plus de...
Source : Insee, rapport de Jean-Philippe Cotis. Données issues des enquêtes sur les revenus fiscaux. Année des données : 2006

L’état des lieux en 2007, pour les temps complets


En 2007, la moitié des salariés du privé à temps plein touchent un salaire net inférieur à 1 594 euros mensuels et 90 % moins de 3 163 euros. Si l’on prend les 40 % des salariés du milieu de la répartition (au-dessus des 30 % les moins bien payés et au-dessous des 30 % les mieux payés), on obtient des salaires nets compris entre 1 300 et 2 000 euros pour des temps complets. C’est à ce niveau que se situent les "classes moyennes" du point de vue des salaires nets pour des temps pleins.

Répartition des niveaux de salaires mensuels nets à temps complet
Unité : euros
  Ensemble
Hommes
Femmes
10 % des salariés gagnent moins de 1 083 1 123 1 029
20 % ... 1 215 1 263 1 148
30 %... 1 330 1 387 1 243
40 % ... 1 453 1 517 1 346
50 % ... 1 594 1 665 1 467
60 % ... 1 769 1 852 1 620
70 % ... 2 004 2 115 1 823
80 % ... 2 382 2 548 2 107
90% ... 3 163 3 448 2 662
Rapport entre les 90 % et les 10 % 2,9 3,1 2,6
Ecart entre les 90 % et les 10 % 2 080 2 325 1 633
Salariés à temps complet du secteur privé et semi-public
Source : Insee, DADS. Année des données : 2007

L’état des lieux en 2007, tous temps de travail confondus


Si l’on prend en compte l’ensemble des temps de travail, complets et partiels (ce que l’Insee appelle le "revenu salarial"), la moitié des femmes touchent moins de 1 173 euros par mois contre 1 442 euros pour les hommes. Le dixième des salariés les moins bien rémunérés touchent au mieux 227 euros pour les hommes et 131 euros pour les femmes.

 

Ces données ont l’avantage de mesurer ce que touchent réellement à la fin du mois les personnes qui travaillent. Mais elles comprennent une part de temps partiel "choisi" : on ne peut donc les interpréter comme des "inégalités" et les comparer aux écarts de salaires pour des temps complets.

 

L’écart entre hommes et femmes est encore plus important que pour les temps complets, en partie du fait du temps partiel plus répandu chez les femmes, choisi mais aussi subi. Plus on s’élève dans la hiérarchie des salaires, plus l’inégalité entre hommes et femmes est forte : les 10 % des femmes les mieux rémunérées touchent un salaire d’au moins 2 290 euros contre 3 042 euros pour les hommes.

 

http://www.inegalites.fr


Les salaires mensuels tous temps de travail confondus par sexe
Unité : euros
  Hommes
Femmes
10 % touchent moins de 227 131
20 % ... 662 393
30 %... 1 077 699
40 % ... 1 270 981
50 % ... 1 442 1 173
60 % ... 1 6334 1 348
70 % ... 1 883 1 553
80 % ... 2 272 1 824
90 % ... 3 042 2 290
 
Rapport entre les 90 % et les 10 % 13,4 17,4
Ecart entre les 90 % et les 10 % 2 815 2 159
 
Source : Insee. Année des données : 2006, Salaires du privé et du public
 
Avertissement : les données de ces tableaux ne sont pas exactement comparables, les années et les sources étant différentes.

 

http://www.internationalnews.fr/article-les-inegalites-de-salaires-en-france-ne-cessent-de-croitre-depuis-dix-ans-49750991.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés