6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 19:21
Michel Collon Infos
Mardi, 27 Octobre 2009

CASMII Press   


Selon une interview de Seymour Hersh donné en juillet 2008, les Etats-Unis entraînaient des groupes terroristes pour créer le chaos en Iran et susciter une réaction agressive des Iraniens qui servira de prétexte à une action militaire US.

 

Seymour Hersch - Source: freewilliamsburg.com


Dans une interview avec NPR, publiée dans son dernier article du NEW YORKER,  intitulé : «Préparer le champ de bataille», le très renommé journaliste d’investigation Seymour Hersh publie les détails les plus révélateurs de ses travaux d’enquête quant à la destination des 400 millions de dollars affectés à des opérations secrètes à l’intérieur de l’Iran. Il fournit des informations de qualité concernant les préparatifs militaires US en vue de déstabiliser le pays, au sujet de la mainmise absolue de l’administration Bush sur le pouvoir exécutif, au sujet de la reconnaissance du rôle globalement positif de l’Iran en Iraq et du soutien US des organisations terroristes anti-Iraniennes Jondollah, PJAK et MEK.

Hersh explique aussi que le but des opérations secrètes US à l’intérieur de l’Iran est de fabriquer un prétexte d’agression avec comme objectif un changement du régime. « La réflexion stratégique derrière cette opération secrète est de susciter suffisamment de troubles et de chaos pour induire le gouvernement Iranien à commettre l’erreur d’entreprendre des actions agressives qui donneront l’impression que le pays est en total désarroi » déclare-t-il. «  Dès lors, on se trouvera dans une situation qualifiée de casus belli par la Maison Blanche, ce qui l’autorisera à attaquer le pays. C’est là leur mode de réflexion et c’est franchement stupide. »


Au sujet du rôle de l’Iran en Iraq, Hersh insiste : « Il n’existe absolument aucune preuve formelle portée à la connaissance du gouvernement américain de ce que le pouvoir Iranien ait un quelconque intérêt à se mettre en conflit avec les US en Iraq par l’envoi d’agents qui provoqueraient des destructions ou tueraient des Américains. » Il n’y a aucune preuve de cela.


Plus loin, il dit : « Franchement, les gens que je connais à l’intérieur - dans les forces spéciales, dans la haute hiérarchie du DoD ou des services de renseignement -, si on les pousse dans leurs derniers retranchements, reconnaissent que l’Iran a été bien plus un facteur de stabilité qu’une force négative en Iraq. » Hersh dit que la décision de lancer ces opérations secrètes a été prise sur base des conclusions du rapport d’évaluation du Service National des Renseignements de 2007 qui concluait que l’Iran n’avait pas de programme de développement de l’arme nucléaire et que l’approbation par les dirigeants du Congrès du budget de 400 millions de dollars pour ces opérations était une totale dérive des pouvoirs exécutifs de l’administration Bush. I


l explique comment la politique de l’administration Bush selon laquelle : «  L’ennemi de mon ennemi est mon ami » a conduit les US à soutenir l’organisation Balouche Jondollah et le MEK ( Moudjahiddines du peuple ) qui ont tous deux de lourds antécédents d’activités terroristes, y compris contre les US.


Il rappelle que les US ont fourni de l’armement et des fonds aux terroristes du MEK pendant des années et révèle que «  La plupart des dirigeants du MEK ont pris cet argent et l’ont placé sur des tas de comptes en banque à Londres ». Il nous dit aussi pour la première fois que les US ont entraîné des équipes du MEK dans l’état du Nevada et que ces gens « font des tas de conneries en Iran ».


Hersh prévient de ce que nous avons déplacé des missiles de croisière dans la région depuis plusieurs mois maintenant et que l’armée américaine est prête. «  Nos sous-marins sont là, nos destroyers sont là avec leurs lance-missiles de croisière à bord, nos avions sont là et nos hommes aussi. » pour attaquer l’Iran endéans les 10 à 12 heures de l’ordre de mission du président Bush, dit-il , en insistant sur le fait que les troupes doivent intervenir au sol pour détruire les systèmes de défense Iraniens. Il signale enfin que : «  Bush va être un président très actif, on peut le craindre, jusqu’à 11 heures, 59 minutes et 59 secondes le 20 janvier 2009 » et soulève l’inquiétante hypothèse d’une «  surprise d’octobre », une attaque militaire sur l’Iran, particulièrement si Obama reste en tête dans les sondages.


Source : CASMII

Traduit par Oscar GROSJEAN pour Investig’action.

 

link http://www.michelcollon.info


Articles liés:

The administration’s plan for iran by seymour m. Hersh

Scott ritter on "target iran

Url de cet article: http://www.internationalnews.fr/article-les-usa-entrainent-des-groupes-terroristes-pour-creer-le-chaos-en-iran-38792950.html

 

Partager cet article

Published by - dans Iran
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés