22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 14:17

 Internationalnews 

Mise à jour du 21 mars

Le nuage radioactif devrait atteindre la France mercredi.


N'oublions pas qu'outre de l'iode 131, du strontium, du césium 137, du Xénon, du Krypton... il contiendra peut-être aussi du plutonium, puisque le réacteur n° 2 fonctionnait au MOX (mélange hautement cancérigène d'oxydes d'uranium et de plutonium). Ce n'était pas le cas du nuage de Tchernobyl...


Animation Météo France: Cliquez sur l’image pour voir l’animation

Voir l'article (en anglais):

 

Absorption d'iode stable - Ministère de la Santé  

Internationalnews 14 mars 2011

tumblr_lhxvdya8Ld1qz5ew6o1_500.jpg

Carte du mouvement des particules radioactives vers le Pacifique et l'Amérique du Nord (13 mars)

 


Le Point 14 mars 2011

Une catastrophe nucléaire au Japon pourrait avoir des répercussions sur la Terre entière, selon Cyril Honoré, directeur adjoint de la prévision à Météo-France.

Propos recueillis par ESTELLE DAUTRY
Titre original: Les particules radioactives pourraient atteindre l'Europe

Si des particules radioactives sont rejetées dans l'air au Japon, les vents peuvent-ils les porter jusqu'en Europe ?

Cyril Honoré : Bien sûr. De façon générale, les vents dans l'hémisphère Nord circulent d'ouest en est. Donc les particules seront d'abord entraînées vers le Pacifique. Mais les vents ne s'arrêtent jamais ; leur vocation est de faire un trajet circulaire et continu autour du globe. En avril 1986, lors de l'accident nucléaire de Tchernobyl, les particules radioactives ont librement circulé avec les vents. Il ne faut pas penser qu'on peut stopper ou contrôler la circulation des vents.

Donc les particules radioactives pourraient faire le tour de la Terre ?

Oui. Généralement, on dit que les vents circulant à haute altitude font le tour de la Terre en dix jours. Mais cela dépend du positionnement du vent, son altitude, sa vitesse, et du poids des particules qu'il transporte. Les vents sont soumis à des mouvements extrêmement compliqués, difficiles à calculer. Des courants à haute altitude peuvent rester des mois dans l'atmosphère avant de redescendre ! Il y a des effets de dilution et de dispersion, mais les particules ne disparaissent pas. 

L'exemple le plus marquant est celui de l'éruption du Pinatubo en 1991. Le volcan, situé aux Philippines, a rejeté des cendres et des particules qui ont circulé dans l'atmosphère pendant deux ans. Mais les éruptions volcaniques sont assez spécifiques ; aujourd'hui, on n'a aucune idée des particules que pourraient rejeter les centrales nucléaires japonaises. (note d'IN: les radio-éléments sont connus: iode, césium, strontium, plutonium... dont les quantités rejetées seront sans doute beaucoup plus importantes que celles de Tchernobyl, ainsi que le nombre de cancers induits... Rappelons aussi que l'iode ne contre que l'effet de l'iode radioactif)

Une surveillance spécifique a-t-elle été mise en place en France ?

Notre rôle, dans pareille situation, est d'informer le gouvernement sur les facteurs météorologiques. C'est une procédure organisée. Nos moyens sont mis à disposition des autorités afin de les aider à prendre des décisions. Les particules radioactives peuvent contaminer des éléments présents dans l'air comme la vapeur d'eau. Les particules retombent avec les précipitations et les différents vents. Et ensuite on peut les retrouver dans les sols ou l'eau. L'IRSN, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, surveille les taux présents dans notre environnement.

Source: Le Point.fr

Les emphases sont d'IN

Mise à jour du 16 mars: La ministre de l'environnement Nathalie Kosciusko-Morizet a estimé que "des retombées (...) dans de petites proportions, en France métropolitaineétaient une possibilité "si on va au bout du scénario catastrophe". "Ce ne seront jamais des niveaux de retombées qui poseraient un problème sanitaire", a-t-elle cependant ajouté. (Le Monde).

Ca ne vous rappelle rien (pour les plus anciens) ?

Url de cet article: 

http://www.internationalnews.fr/article-mega-catastrophe-nucleaire-les-particules-radioactives-pourraient-atteindre-l-europe-69345266.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Nucléaire Civil-Nuclear Energy
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés