26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 17:47

http://clubmistic.ro/pozearticole/userfiles/image/mircea-eliade.jpg

 

Mircea Eliade (13 mars 1907 à Bucarest - 22 avril 1986 à Chicago) est un historien des religions, mythologue, philosophe et romancier roumain. Il parlait et écrivait couramment huit langues (roumain, français, allemand, italien, anglais, hébreu, persan et sanskrit), mais la majeure partie de ses travaux universitaires a été écrite d'abord en roumain, puis en français et en anglais.

 

Mircea Eliade est considéré comme l'un des fondateurs de l'histoire moderne des religions. Savant studieux des mythes, Eliade élabora une vision comparée des religions, en trouvant des relations de proximité entre différentes cultures et moments historiques. Au centre de l'expérience religieuse de l’homme, Eliade situe la notion du « Sacré ».

Sa formation comme historien et philosophe l'a amené à étudier les mythes, les rêves, les visions, le mysticisme et l'extase. En Inde, Eliade étudia le yoga et lut, directement en sanscrit, des textes classiques de l'hindouisme qui n'avaient pas été traduits dans des langues occidentales.

 

Auteur prolifique, il cherche à trouver une synthèse dans les thèmes qu'il aborde (excepté dans son Histoire des religions, qui reste purement analytique). De ses documents est souvent souligné le concept de « Hiérophanie », par lequel Eliade définit la manifestation du transcendant dans un objet ou dans un phénomène de notre cosmos habituel.

Vers la fin du vingtième siècle, quelques textes d'Eliade nourrissent la vision gnoséologique de mouvements religieux, apparus avec la contre-culture des années 1960.(de Wikipédia)


 

Né dans une famille orthodoxe catholique, Mircea publie son premier livre à quatorze ans 'Commentj 'ai découvert la pierre philosophale'. Après avoir obtenu son diplôme en philosophie de l'Université de Bucarest en 1928, Eliade part étudier les religions orientales à Calcutta, où il rencontre Mahatma Gandhi, et à son retour à Bucarest en 1931, il obtient son doctorat avec ce qui deviendra plus tard son livre 'Le Yoga, immortalité et liberté' (1954). A partir de 1933, il enseigne la philosophie à l'Univsersité de Bucarest. Après la guerre, il enseigne à Paris avant de s'installer à l'Université de Chicago comme professeur de l'histoire des religions. Eliade reste surtout connu pour ses essais 'Traité d'histoire des religions' (1949), 'Le Mythe de l'éternel retour' (1949), 'Mythes, rêves et mystères' (1957), 'Le Sacré et le profane' (1959) et 'Aspects du mythe' (1963).

 

 

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Sciences sociales-Social Sciences
commenter cet article

commentaires

jojo 05/10/2012 11:59


merci pour ce reportage sur un de mes auteurs préféré. Je voudrais savoir comment éliade définit le concep de religion? où peut-on trouver cette définition? merci pour toute réponse.

Internationalnews 05/10/2012 12:29



Je vous répondrai dès que possible car là je suis débordée.
Mircéa Eliade est pour moi aussi l'un de mes auteurs préférés, découvert en 1ère année de philo grâce à un prof passionnant M. Caillois.


N'hésitez pas à me recontacter au cas où je tarderais...



Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés