31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 09:21

Internationalnews


Tunisie secret 19 Mai 2014


Sous le titre de « L'oncle de l'émir Tamim fait des révélations sur des accords secrets entre le Qatar et le sionisme », nos confrères d’Algérie Patriotique ont dévoilé les relations fraternelles entre l’entité qatarie et l’Etat d’Israël, dont l’objectif stratégique est la destruction méthodique des Etats-Nations arabes par le poison du « printemps arabe ». Un secret de polichinelle occulté par certains médias occidentaux, tout comme les relations idéologiques et financières entre Al-Qaïda et Al-Qatar !


Le Frère musulman et mercenaire d'Israël, Hamad Ben Jassim, par ailleurs financier des terroristes du Hamas à Gaza!
Le Frère musulman et mercenaire d'Israël, Hamad Ben Jassim, par ailleurs financier des terroristes du Hamas à Gaza!

Peu connu du grand public, l’oncle paternel de l’émir du Qatar, la soixantaine, a décidé de rompre le silence pour dévoiler la face cachée de l’émirat gazier. Ce fut à l’occasion de la décision prise par les pays du CCG de rompre leur relation avec le Doha à cause de sa politique favorable aux Frères musulmans.

L’homme s’est exprimé la première fois sur Twitter. Cité par le journal arabe paraissant à Londres, Al-Arab, Abdelaziz Al-Thani qualifie les positions de l’actuel gouvernement sur un certain nombre de questions de «honteuses», citant notamment l’établissement de relations avec Israël, l’alliance avec des puissances régionales contre certains pays arabes, la mise en œuvre des projets américains dans la région, etc.

 

Il considère aussi que les émirs qui ont succédé à Cheikh Khalifa, depuis dix-sept ans, ont expressément fait de ne pas bâtir une armée forte, pour «éviter toute velléité de coup d’Etat». Il estime enfin que la chaîne Al-Jazeera, lancée en 1995, «est plus préoccupée à semer la discorde entre les peuples arabes, et a été créée au service des intérêts sionistes dans la région arabe».

Par ailleurs, le prince Abdelaziz évoque des enregistrements qu’il dit avoir obtenus auprès d’un ami libyen établi à Genève, portant sur des «plans de reconfiguration du Moyen-Orient». Le prince dissident dit que l’ancien émir, son frère Hamed et son bras droit, l’ex-Premier ministre Hamed Ben Jassem, ont été désignés par les Britanniques pour mettre en exécution ces plans.

S’adressant aux dirigeants des pays du Golfe, Abdelaziz dira dans un autre message rapporté par le journal : «Nos frères du Golfe doivent comprendre que le Qatar n’est ni une chaîne de télévision, ni un marché, ni un hôtel, ni même Al-Qaradawi, mais plutôt un champ d’action pour des dizaines de services de renseignements et d’organisations secrètes», tout en prévenant que «le rôle du Qatar est aussi de servir de champ d’action contre tous les pays du Golfe, sans exception».

Il révèle aussi le contenu d’un autre enregistrement où l’ancien émir, Hamed Al-Thani, évoquait avec l’ex-guide libyen, Mouammar Kadhafi, un plan de renversement de la famille régnante en Arabie Saoudite, «étalé sur douze ans ». Sur un autre enregistrement attribué à Hamed Ben Jassem, celui-ci avoue que «Doha a signé un accord à long terme avec les Américains, portant sur l’installation de bases militaires, visant à dissuader les Saoudiens de tout soutien au retour de l’émir déchu, Khalifa».

Dans un autre message, Abdelaziz dévoile un plan de soutien de Doha à l’opposition islamiste au Koweït, visant à propulser un de leurs affidés, Ahmed Al-Fahd, à la tête de cet émirat pétrolier. Ancien commandant en chef de l’armée, au début des années soixante-dix, à l’époque de Cheikh Khalifa Al-Thani, il sera plus tard nommé ministre des Finance et du pétrole.

Suite au coup d’Etat fomenté par Hamed contre son père, qui vit toujours dans son exil à Paris, Abdelaziz décide de s’exiler lui aussi. L’opposition qatarie le reconnaît comme étant «le véritable émir du pays». Décidé à réinvestir la scène, l’homme s’est entouré d’anciens dignitaires du Qatar et de personnalités influentes aujourd’hui écartés des rouages de l’émirat.

R. Mahmoudi, Algérie Patriotique du 18 mai 2014. 


Titre original Le Qatar a bien mérité de son surnom de Qatraël


Vidéo des deux Hamad de Qatraël recevant Tzipi Livni : 
http://www.youtube.com/watch?v=uApV-EX11Bw

 

http://www.internationalnews.fr/article-qatar-ou-qatrael--123758708.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Géopolitique-Geopolitics
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés