15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 14:04

Internationalnews


L'histoire de Manuel Valls est une espèce de bluff très largement reconstruit.

 Le 25 avril est paru le nouveau livre d'Emmanuel Ratier, intitulé "Le Vrai Visage de Manuel Valls" http://www.vraivisagemanuelvalls.com. Présentation de l'ouvrage : En moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l'anonymat (5,6 % lors de primaire socialiste de 2011) à Matignon.

 

 


Issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d'une famille suisse enrichie dans le trafic de l'or par sa mère, ce fils d'un célèbre peintre catalan nullement anti-franquiste a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l'île Saint-Louis. Ce qui lui a permis de fréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique.

 

Dès ses 18 ans, alors qu'il n'était même pas encore naturalisé français, il a passé un accord secret, appelé « pacte de Tolbiac », avec deux camarades au très brillant avenir : Stéphane Fouks, aujourd'hui pape des communicants socialistes et responsable du Conseil représentatif des institutions juives de France, et Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France et ponte de la sécurité urbaine. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes, avec lesquels il est demeuré étroitement lié.

Le nouveau Premier ministre est aussi l'incarnation même du nouveau Parti socialiste tel que défini par son think tank Terra Nova : un pur apparatchik rompu aux jeux d'appareil, à la fois « boboïsé », social-démocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis-à-vis de ses adversaires politiques, prêt à toutes les compromissions avec les milieux sarközystes recentrés, libéral rallié au mondialisme, à l'européisme, au métissage et au multiculturalisme.

 

Ce que d'aucuns pourraient appeler l'« after-socialisme » ou socialisme « à l'eau de rose ». Il est bien évidemment membre du club d'influence Le Siècle, mais aussi du groupe mondialiste de Bilderberg. Semblable aux néo-cons américains, en général venus de l'extrême gauche, il est également un soutien fanatique d'Israël, pays avec lequel il s'est déclaré « éternellement lié ». Mais on ignorait jusqu'à présent complètement que jusqu'en 2008 au moins, Manuel Valls était très clairement pro-palestinien.

C'est cet ombrageux Catalan qui se voit évidemment trôner en 2017 ou 2024 à la présidence de la République.

 


Table des matières :

Introduction
Manuel Valls par lui-même et par les autres
L'entourage familial de Manuel Valls
Issu de la grande bourgeoisie conservatrice catholique catalane
Un père nullement « réfugié anti-franquiste »
Une famille maternelle enrichie par l'exploitation de l'or colonial
La misère : grandir dans une maison du Marais, face à l'île Saint-Louis
Une seconde femme très ambitieuse
Un pur apparatchik de la politique
Le « pacte de Tolbiac »
Marginaliser le PCF et les gauchistes avec l'alliance socialistes-lambertistes
Initié franc-maçon très jeune
De Rocard à Hollande en passant par Jospin
Membre des cénacles mondialistes
Évry, ou la « petite république vallsienne »
Manuel Valls, Israël et la communauté juive
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur
Place Beauvau
Son équipe rapprochée
Une action catastrophique
La répression de La Manif pour tous
La haine des nationaux
Alain Soral et Dieudonné, ennemis publics numéros 1

Encadrés :
Les Petits snobismes de Manuel Valls
Avec l'affaire Dieudonné, Manuel Valls met en place les principes d'une quasi-dictature

Annexes :
Manuel Valls, descendant de marranes des Baléares ?
Alain Bauer, Grand Maître de la franc-maçonnerie, de l'influence et de la sécurité
Stéphane Fouks, le « communicant » strauss-kahnien
Manuel Valls sur Radio Judaïca Strasbourg, le 17 juin 2011
Circulaire anti-Dieudonné du ministre de l'Intérieur (Manuel Valls) aux préfets de police

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans France
commenter cet article

commentaires

Ginette Skandrani 05/03/2015 18:01

Bonne lecture

Denis3008 04/09/2014 05:03


REPONSE à INTERNATIONALNEWS:


 


En effet je ne vis pas à Evry, je n'ai pas lu ni suivi l'historique de ce dossier.


Mais comme dans le monde de l'entreprise, le monde politique engendre des "tueurs" dans les idées, afin d'en écraser d'autres pour
mieux arriver à ses fins.


Et comme on dit, il faut choisir entre le BEURRE et l'ARGENT du beurre :


Si on est pour l'un, on ne peut pas être pour l'autre.


 


Mais personne ne m'enlèvera de l'idée que ce conflit de + de 40 ans sert les intérêts des marchands d'armes et de certains états (
qui agissent en souterrain) pour rester les maîtres (le maître ?) du monde.


Même si des enfants et des pacifiques de quelques bords qu'ils soient y perdent la vie...


Et ça c'est grave dans toute conscience humaine envers ses semblables .

Denis3008 04/06/2014 01:26


En quoi peut-on reprocher au Premier Ministre de la France Mannuel VALLS, d'être pour la PAIX MONDIALE ?


Et que fait-il de mal à essayer de réconcilier la Palestine et Israël ?


Le seul reproche que je vois ici, c'est qu'il ment officiellemnt sur certains points.


 


 

Internationalnews 03/09/2014 22:38


Je pense que vous n'avez pas consulté l'entièreté du dossier. Manuel Valls, qui plantait des arbres de la Paix avec l'association Evry Palestine lorsqu'il était maire d'Evry - où habite une
importante population musulmane - est devenu farouchement anti-palestinien avant d'obtenir de l'avancement... Marine le Pen suit la même démarche, car on ne peut réussir en politique sans faire
allégeance à un certain lobby.


Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés