17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 14:50

Internationalnews

17 juin 2014

reseauinternational 17 juin 2014

Par Valentin Vasilescu *

 

t72_l1

T-72


Les États-Unis ont soutenu que la Russie avait fourni aux insurgés fédéralistes dans l’est de l’Ukraine des chars T-64, en forçant les points frontaliers. Un mensonge de taille, portant la marque américaine.


Et le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen a déclaré qu’il a des informations selon lesquelles les groupes pro-russes en Ukraine sont équipés « d’armes lourdes en provenance de Russie, comprenant des chars. »

 

Pour étayer ses dires, il présente des photos satellites dépourvues de toutes pertinence, montrant des chars russes T-72 M, de 48 tonnes (différents dans leur silhouette des T-64, d’un poids de seulement 37 tonnes), situés à des dizaines de kilomètres de la frontière russo-ukrainienne dans la région de Rostov. Le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso a exhorté, d’un ton impératif, la Russie d’arrêter le flux d’armes et de combattants qui entrent en Ukraine.

 

Le donneur de leçons « déontologiques » Barroso, est l’homme qui a contribué à relancer la guerre civile dans l’ancienne colonie portugaise de l’Angola dans le milieu des années 90 par le biais du «Plan BICESSE », qui consistait à approvisionner les rebelles de l’UNITA avec des armes de contrebande en provenance des colonies américaines de Europe de l’Est, comprenant, entre autres, des systèmes de sol-sol FROG-3 et FROG-7b Roumains capables de transporter une charge de 450 kg d’explosifs à une distance de 70 km.


Cette désinformation du Département d’Etat américain a pris le commandement de l’ensemble du mécanisme de la propagande occidentale dans les colonies américaines en Europe de l’Est et est présentée comme une nouvelle sensationnelle.


À l’appui des allégations de l’Occident, une vidéo filmée dans les rues de Donetsk a été mise en ligne, dans laquelle il y a une colonne de véhicules militaires des fédéralistes, comprenant des chars T-64 de 37 t, différents dans leur silhouette et leur masse des T-72 (48 t).

 

   

Le projet des chars T-64 a été développé par Alexander Morozov, ingénieur en chef des bureaux d’étude – Développement de l’usine Malyşev à Kharkov, en Ukraine. Ici, il a produit ce char qui est entré dans l’équipement de l’ en 1967, et les Soviétiques n’ont jamais exporté ce type de char. Il y a un détail passé sous silence et scandaleusement choquant, c’est que l’armée russe n’a plus aucun char T-64, les ayant retirés de leur matériel immédiatement après la première guerre en Tchétchénie. Dans la période 1996-2007, 3000 charsT-64 ont été démantelés et fondus.

 

Les Etats-Unis alimentent la guerre civile en Ukraine avec la désinformation


Tout aussi important à savoir, c’est que, après l’indépendance de l’Ukraine en 1991, 2 345 chars T-64 presque neufs sont entrés en dotation de l’. Actuellement, l’Ukraine en possède 600, passés par divers processus de modernisation. (Http://en.wikipedia.org/wiki/Ukrainian_Ground_Forces). En outre, depuis le début de la soi-disant opération anti-, l’armée ukrainienne a déployé dans le Donetsk, Slaviansk, Kramatorsk, Marioupol deux à trois bataillons blindés avec 80-100 chars T-64.


Donetsk est à 150 km à l’ouest de la frontière avec la Russie. Entre la et la frontière a été créé un dispositif de filtrage par l’armée ukrainienne participant à la soi-disant opération anti-terroriste, de Slaviansk et Kramatorsk (région de Donetsk au nord) à Marioupol (région située au sud de Donetsk).

 

Dans ce corridor nord-sud, il existe sur toutes les voies de communication des points de contrôle de l’armée ukrainienne. Alors, par où sont arrivés les chars T-64, couvrant 150 km depuis la frontière russo-ukrainienne sans être détectés par l’armée ukrainienne ? C’est impossible. Donc les chars T-64 n’ont jamais franchi la frontière russo-ukrainienne, car étant depuis toujours à l’intérieur de l’Ukraine.

 

 

Concernant la provenance des chars T-64, les fédéralistes affirment que toute une compagnie de blindés avec 10-12 chars ukrainiens T-64 auraient rejoint la «  de Donetsk ». Un premier détail qui ne semble pas bon pour l’image du président milliardaire nouvellement installé Peter .

 

Par ailleurs, les chars T-64 qui apparaissent filmés dans les rues de Donetsk, par opposition à ceux qui étaient dans l’armée russe, disposent d’un équipement caractéristique qui exclut tout risque de confusion, le PNK-6 qui combine une caméra de thermovision panoramique avec un laser télémétrique. Le PNK-6 est le fruit de la collaboration du bureau d’études – développement de Morozov de l’usine Malyşev à Kharkov avec Thales, sur la base de « Catherine MP + CELT 2 Laser », produit par Thales et auquel les Russes n’ont jamais eu accès.


Kiev est confronté à une guerre de guérilla dans laquelle les soldats de l’armée ukrainienne actuelle ont prouvé qu’ils n’avaient aucune idée de la manière dont ils vont être avalés.

 

Un autre détail qui devrait donner à réfléchir à Porochenko est que les chars T-64 sont actuellement exploités par des équipes de fédéralistes composées d’officiers réservistes de l’armée ukrainienne. Ce sont des officiers professionnels ukrainiens, actuellement fédéralistes après avoir été expulsés de force du système. Voici une démonstration de ce qu’ils savent faire:

 

 

Comme le Pentagone a imposé à l’Ukraine l’élimination de l’armée de 41 000 officiers et sous-officiers dans la période 2005-2014, les États-Unis ont involontairement fourni un gros noyau, composé de soldats bien formés, prêts et motivés pour servir la cause de la fédéralisation de l’Ukraine. Ce noyau de professionnels est capable de manipuler, mieux que ses adversaires, les moyens de combat les plus sophistiqués et les plus efficaces existant dans l’armée ukrainienne.

 

Ce détail, qui n’est pas du tout pris en compte jusqu’à présent, risque de chambouler le plan américain avec lequel Washington a projeté d’installer et utiliser l’est de l’Ukraine comme un tremplin pour l’anéantissement de la force nucléaire russe.

 

http://reseauinternational.net/qua-dit-obama-aux-gouverneurs-colonies-americaines-convoques-varsovie/

 

Voici comment fonctionne la propagande selon la BBC:

http://www.bbc.com/news/world-europe-27849437

 

Traduction Avic-Réseau International

 

* Valentin Vasilescu

Pilote d’aviation, ancien commandant adjoint des forces militaires à l’Aéroport Otopeni, diplômé en sciences militaires à l’Académie des études militaires à Bucarest 1992.

 

Titre original: Les Etats-Unis alimentent la guerre civile en Ukraine avec la désinformation

 

http://www.internationalnews.fr/article-ukraine-la-propagande-des-etats-unis-alimente-la-guerre-civile-videos-123926986.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans 3e Guerre mondiale-World War III
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés