Fibre optique : FTTC et FTTH, quelle est la différence ? - internationalnews - l'actualité internationale

Tapez pour rechercher

Fibre optique : FTTC et FTTH, quelle est la différence ?

Techno

Fibre optique : FTTC et FTTH, quelle est la différence ?

Partager

Les acronymes FTTC et FTTH sont des acronymes qui indiquent les deux façons les plus courantes de se connecter à l’internet par câble à fibre optique.

La fibre optique est sans aucun doute l’innovation la plus importante de ces dernières années en termes de connexion à l’internet. Mais cette technologie est entourée d’un certain nombre de termes difficiles à comprendre, ce qui peut nous confondre lorsque nous souscrivons un abonnement auprès d’un fournisseur. Parlons d’acronymes mystérieux comme FTTC et FTTH, par exemple. Quelle est la différence entre la FTTC et la FTTH ? Et quelle est la meilleure option pour votre utilisateur à domicile ?

Qu’est-ce que la fibre optique ?

Avant de nous plonger tête baissée dans la différence entre FTTC et FTTH, expliquons rapidement ce qu’est la fibre optique et ce qui la distingue de l’ancien ADSL. Disons qu’il y a la même différence entre les deux qu’entre une voiture de la dernière génération et celle du début des années 1900. La seconde, même si à l’époque elle avait une grande avance sur le concert, est lente, inefficace et vulnérable à l’échec. La première est rapide, efficace et durable.

La fibre optique est constituée de fibres de verre ou de filaments de polymère qui permettent à l’information de voyager à grande vitesse et sans interférence électrique ou météorologique. Il est également robuste, flexible et très difficile à démonter. L’ancienne ADSL, en revanche, fonctionne avec des câbles en cuivre, qui sont plus problématiques.

Il n’est donc pas étonnant que cette technologie soit préférée à la fois par les fournisseurs et les utilisateurs d’Internet. Une connexion par fibre optique est plus rapide (jusqu’à 1 gigabit par seconde en téléchargement, contre 20 méga ADSL) et plus stable.

Que signifient FTTC et FTTH et quelle est la différence ?

FTTC et FTTH sont deux acronymes qui indiquent les types de technologie de fibre optique les plus courants disponibles sur le marché :

FTTC : acronyme qui signifie en anglais « Fiber To The Cabinet », c’est-à-dire le cabinet de rue. De là, les câbles qui mènent aux maisons individuelles sont démêlés. Ces derniers ne sont plus en fibre optique, mais en cuivre. La technologie FTTC est donc mixte, elle est présentée en fibre jusqu’à l’armoire de rue et se poursuit en cuivre jusqu’au domicile de l’utilisateur. Très répandue dans les petites villes, elle n’offre pas les performances de la fibre « pure », car elle nécessite un bout de chemin (généralement 300-500 mètres) sur les anciens câbles. La technologie FTTS est similaire à la FTTC, c’est-à-dire Fiber To The Street, où la fibre atteint la rue où se trouve le domicile de l’utilisateur. Dans ce cas, les performances sont légèrement meilleures, car la distance entre le point de connexion et la fibre est un peu plus courte.

FTTH : signifie Fiber To The Home et indique l’option la plus rapide. Avec la technologie FTTH, l’utilisateur a accès à la fibre optique directement chez lui, avec des performances très élevées. Elle est également appelée hyperfibre et atteint des vitesses de 1 Gigabit par seconde en téléchargement, permettant une transmission très rapide même de fichiers lourds, comme les vidéos. Le téléchargement d’un film, en pratique, devient une question de minutes. La technologie FTTB est presque identique, c’est-à-dire Fiber To The Building, où la fibre optique atteint le sous-sol du bâtiment, puis continue à l’intérieur des maisons avec le vieux câble de cuivre.

Quelle est la fibre la plus rapide entre le FTTC et le FTTH ?

Comme vous l’avez peut-être déjà deviné, le FTTH est la connexion la plus rapide. C’est la seule « fibre pure » ou hyperfibre, la seule connexion faite entièrement de fibre. La technologie du FTTC est mixte, une partie en fibre et une partie en cuivre. Avec la technologie FTTH, vous atteignez la vitesse de 1 gigabit par seconde en téléchargement, tandis qu’avec la technologie FTTC, vous vous arrêtez à un maximum de 200 mégabits par seconde.

La couverture FTTH est déjà presque totale dans les plus grands centres urbains italiens, tandis que dans les plus petits, en raison des coûts qui obligent les fournisseurs à se connecter à la fibre optique sur un territoire où les foyers sont de moins en moins nombreux et de plus en plus dispersés, la plupart des foyers disposent encore d’une couverture FTTC. Ce dernier représente toutefois un excellent compromis, qui permet de faire un bond en avant par rapport aux performances de l’ancien ADSL, en attendant une meilleure option.

En fait, selon le plan stratégique pour la bande ultra-large lancé par le gouvernement en 2015, d’ici 2020, 85% des foyers et tous les bâtiments publics, y compris les écoles, les bureaux et les hôpitaux, doivent avoir accès à une connexion d’au moins 100 Mbps, tandis que les 15% restants doivent encore avoir une connexion d’au moins 30 Mbps.

Qu’est-ce qui est le mieux pour ma maison ou mon bureau ?

Tout dépend de vos besoins. Dans une maison ou un bureau où plusieurs utilisateurs déplacent de grandes quantités de données (par exemple de la vidéo) en même temps, la connexion FTTH est certainement le meilleur choix, bien que le coût soit généralement un peu plus élevé. Si vous n’avez pas besoin de performances très élevées – par exemple si vous utilisez votre connexion principalement pour surfer sur Internet ou envoyer des documents, et si le téléchargement ou l’envoi de vidéos n’est pas effectué par plusieurs utilisateurs en même temps – la connexion FTTC est déjà suffisante.

Comment puis-je savoir si mon logement est couvert de fibres ?

Pour savoir si vous êtes éligible à la fibre dans votre domicile, vous pouvez faire un devis directement sur le site d’un opérateur comme SFR par exemple. Il vous suffit de taper votre commune et vous verrez toutes les offres proposées, d’ailleurs en ce moment Red by SFR propose une réduction de 15€ si vous êtes parrainé. Il vous suffira de rentrer votre code parrainage red sfr lors de la souscription à l’offre fibre pour en profiter. Si vous disposez déjà d’une connexion rapide et que vous souhaitez vérifier ses performances, vous pouvez vous fier aussi à leur test de vitesse ADSL.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.