31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 22:39

Internationalnews

 

La mobilisation de 1914, le départ des troupes. L'étudiant Demachy s'engage. Les rudes réalités de la vie guerrière remplacent bien vite les illusions du jeune homme. C'est l'angoissante veillée dans une tranchée que l'on sait minée par les Allemands, la relève et la mort des remplaçants, le repos suivi de la grande offensive, véritable hécatombe. Au moment de partir en permission, Demachy est mortellement blessé et voit dans son délire apparaître une longue colonne de soldats porteurs seulement de leur symbolique croix de bois. Source

Réalisation: Raymond Bernard
Scénario : Raymond Bernard, André Lang et Roland Dorgelès

 

 

 

Voir le commentaire de Jean Tulard




 










 

Distribution:
Pierre Blanchar : Soldat Gilbert Demachy
Gabriel Gabrio : Sulphart
Charles Vanel : Caporal Breval
Raymond Aimos : Soldat Fouillard
Antonin Artaud : Soldat Vieublé
Paul Azaïs : Soldat Broucke
René Bergeron : Soldat Hamel
Raymond Cordy : Soldat Vairon
Marcel Delaître : Soldat Berthier
Jean Galland : Capitaine Cruchet
Pierre Labry : Soldat Bouffioux
Geo Laby : Soldat Belin
René Montis : Lieutenant Morache
Jean-François Martial : Soldat Lemoine
Marc Valbel : Maroux
Christian-Jaque : Un lieutenant

 

http://www.internationalnews.fr/article-2-673-vues-4-j-aime-0-je-n-aime-pas-les-croix-de-bois-film-sur-la-boucherie-de-la-1ere-guerre-mondia-124157918.html

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 20:56

Internationalnews

 

 

Johnny Got His Gun is a 1971 drama anti-war film based on the novel of the same name written and directed by Dalton Trumbo.


Joe Bonham (Bottoms), a young American soldier hit by an artillery shell during World War I, lies in a hospital bed. He is a quadruple amputee who has also lost his eyes, ears, mouth and nose. He remains conscious and able to reason, but his wounds render him a prisoner in his own body. As he drifts between reality and fantasy, he remembers his old life with his family and girlfriend (Kathy Fields). He also forms a bond, of sorts, with a young nurse (Diane Varsi) who senses his plight.


At the end of the film, Joe tries to communicate to his doctors, via Morse code, and wishes for the Army to either put him in a glass coffin in a freak show as a demonstration of the horrors of war, or kill him. In the end, however, he realizes that the Army will grant neither wish, and will leave him in a state of living death.

 

In the film's climax, his nurse attempts to euthanize him by clamping his breathing tube, but her supervisor stops her before Joe can succumb. This does not occur in the novel. The film ends with Joe weakly chanting "S.O.S. Help me." (more)

 

 

http://www.internationalnews.fr/article-johnny-got-his-gun-dalton-trumbo-1971-124160741.html

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 13:46

Internationalnews

sosbiodiversite

 

Après « Le peuple singe », « Microcosmos », « Le peuple migrateur », l’acteur et réalisateur Jacques Perrin a tourné un nouvel hymne à la nature : »OCEANS ». Il a fallu 4 ans de tournage pour faire ce films, sur  50 sites différents à travers le monde avec plus de 100 espèces filmées par 12 équipes de tournage.

Devenir poisson parmi les poissons

 

Océans s’interroge sur l’empreinte que l’homme impose à la vie sauvage et répond par l’image et l’émotion à la question : « L’ océan ? C’est quoi l’océan ?  » . Donnons la parole à Jacques Perrin :
Vos équipes ont parcouru toutes les mers de la planète. Quel état des lieux peut-on en dresser ?


On pêche 90 millions de tonnes de poissons par an et l’on en balance 20 millions. C’est un énorme gâchis ! Il faut voir les bancs de thons rouges sauvages partir de la côte est des Etats-Unis, passer par les Açores, entrer à Gibraltar, arriver au large de la Syrie ou de la Sicile avant d’être stoppés net par des filets tournants ravageurs. Tous sont pris.

 

Jusqu’à 50 tonnes de poissons restent emprisonnés pendant un ou deux mois, le temps d’être conduits vers les côtes italiennes et turques où les attendent les bateaux industriels japonais. Au Japon, un beau thon rouge peut se vendre plus de 100 000 euros. Il n’y a déjà plus de thons rouges de 600 kilos. La morue des bancs de Terre-Neuve a disparu. I

 

l ne reste plus que 10 % des requins, souvent mutilés pour récupérer leurs ailerons… Les responsables ne sont pas que les Chinois et les Japonais : les Espagnols et les Français les vendent aux marchés asiatiques. Cette agression faite à la mer est le fruit de la stupidité des hommes dans leur globalité. 


Certains sont persuadés qu’il est trop tard pour réagir. Pas vous ?


On n’est pas loin de la catastrophe, mais les mentalités évoluent, une conscience germe. On doit encore y croire. D’autant que là où la mer est en jachère, là où elle est protégée, ça repart !


Sur le site officiel du film, découvrez  en images les espèces filmées au moyen d’une mappemonde 3D (superbe, mais nécessite la dernière version de flash). Sinon, d’autres extraits du film sur le site marin Canyousea qui propose un dossier complet sur le film et son tournage, avec une série de diaporamas tirés des images du tournage dans lesquels vous découvrirez les rencontres de François Sarano avec les créatures les plus extraordinaires du monde du silence.

 

 

En savoir plus :

Voir aussi :

http://www.internationalnews.fr/article-oceans-sortie-en-salles-de-l-opera-marin-de-jacques-perrin-et-jacques-cluzaud-125450306.html

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 15:17

Internationalnews

 

Affiche I comme Icare

Avec Yves Montand (1979). Après l'assassinat du président, le dernier membre du conseil d'enquête refuse de signer le rapport final. Il mène sa propre enquête qui remet la version officielle en cause. Un film éminamment conspirationniste...

 

 

Date de sortie initiale : 19 décembre 1979

 

http://www.internationalnews.fr/article-i-comme-icare-film-d-henri-verneuil-inspire-de-l-asassinat-de-jfk-121368051.html

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 17:55

Internationalnews

 


 


http://www.internationalnews.fr/article-la-vallee-des-loups-israel-film-120318958.html
Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 09:29

Internationalnews

 

 

Film du cinéaste américain Oliver Stone, "South of the Border" sur le Président vénézuélien Hugo Chavez et les profonds changements qui ont lieu actuellement en Amérique Latine.

 

Bande Annonce


Film entier (1ère partie)
Film entier en anglais sous-titré en espagnol:
http://labs.ebuzzing.fr/video/al-frontera-oliver-stone-subtitulada-4975122
 


http://www.internationalnews.fr/article--au-sud-de-la-frontiere-film-d-oliver-stones-sur-le-venezuela-hugo-chavez-et-les-autres-nouveaux-d-116111468.html 

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 21:16

Internationalnews

 

 

 

Montré en 1923, le film La roue est l'aboutissement d'un travail de plusieurs années, entamé par Abel Gance dans le but initial de créer une tragédie de la modernité, incarnée par cet objet cinématographique entre tous, le train. Suite

 

 

 

 

 

http://www.internationalnews.fr/article-la-roue-film-d-abel-gance-1923-111378941.html

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 18:32

Internationalnews

 

 

Le film débute par la découverte d'un personnage inconnu du grand public et pourtant acteur principal du crime : Malcom Everett Wallace, l'homme du Président. Utilisant les nouvelles technologies d'identification des empreintes digitales, l'enquête prouve sa présence, au moment de l'assassinat, au cinquième étage d'où Lee Harvey Oswald aurait abattu le président des États-Unis.

 

Elle permettra de démontrer que Wallace agissait sur les ordres de Lyndon Johnson. Le film révèle les secrets les plus terrifiants de la manipulation post-assassinat et la vérité sur de nombreuses morts violentes des années 1963 à 1974. Pour la première fois, sera révélée l'identité des commanditaires du crime qui ont monté l'organisation pour abattre le Président, camouflé la vérité et modelé la politique de la première puissance mondiale.

 

 

  http://www.internationalnews.fr/article-jfk-autopsie-d-un-complot-film--111059953.html

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 21:11

Internationalnews

Mise à jour

 

 

 

"The film centres on Sam Lowry, a man trying to find a woman who appears in his dreams while he is working in a mind-numbing job and living a life in a small apartment, set in a dystopian world in which there is an over-reliance on poorly maintained (and rather whimsical) machines. Brazil's bureaucratic, totalitarian government is reminiscent of the government depicted in George Orwell's Nineteen Eighty-Four,[1][2] except that it has a buffoonish, slapstick quality and lacks a Big Brother figure.

 

Jack Mathews, film critic and author of The Battle of Brazil (1987), described the film as "satirizing the bureaucratic, largely dysfunctional industrial world that had been driving Gilliam crazy all his life".[3] Though a success in Europe, the film was unsuccessful in its initial North America release. It has since become a cult film." (continue)

 

 

Trailer

 

Film

 

http://www.internationalnews.fr/article-brazil-film-directed-by-terry-gilliam-1985-vo-en--17708240.html

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 05:41

Internationalnews

17 mai 2012

Mise à jour du 10 avril 2013

 

monde01.jpg


Le sujet : une étude statistique fait apparaître que le village de Cabosse présente un taux de longévité exceptionnellement élevé. Le rusé promoteur Victor Hardy (Philippe Noiret) flaire aussitôt la bonne affaire et décide d'y construire le «Domaine de Longuevie», un centre thermal avec hôtels de luxe, boutiques, casino, golf, etc. Pour commencer, Victor et son inséparable secrétaire Fred (Claude Rich) achètent à bas prix les terrains des habitants de Cabosse. Mais l'un d'entre eux rechigne à vendre : le vieux Mathieu Dumont (Bourvil), un paysan têtu et acariâtre. Or c'est là précisément que se situe la source censée, d'après la campagne publicitaire, donner au futur Domaine de Longuevie ses vertus rajeunissantes. Mathieu refuse de s'en dessaisir tant qu'il n'aura pas l'accord de son fils Toine (Bourvil). Or, Toine se trouve actuellement dans la montagne avec les moutons et ne doit pas redescendre avant plusieurs mois. Ne pouvant se permettre d'attendre si longtemps, Victor et Fred vont le chercher en hélicoptère et le ramènent au village, ce qui va déchaîner la colère de son père, qui considère que laisser les moutons seuls dans la montagne constitue une faute impardonnable pour un berger.


Avec Bourvil, Philippe Noiret, Claude Rich, Colette Castel, Annie Fratellini, Alfred Adam, Albert Michel, Max Elloy, Françoise Dorléac, Jean Marsan, Michel Modo, Claude Véga...

 

 

 

René Clair parle de son dernier film "Tout l'or du monde" avec Bourvil

Vidéo Ina - Tournage film de René Clair : "Tout l'or du monde"

Bourvil cite des anecdotes de tournage de "Tout l'or du monde

 

tout_l_or_du_monde01.jpg

 

http://www.internationalnews.fr/article-tout-l-or-du-monde-film-de-rene-clair-1961--105394389.html

Published by Internationalnews - dans Cinema
commenter cet article

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés