6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 18:55

Internationalnews

AlgériePatriotique

 

Jacob Cohen : «Faire la guerre au Hamas permet à Israël de souder le front intérieur.» D. R.
Jacob Cohen : «Faire la guerre au Hamas permet à Israël de souder le front intérieur» 

Algeriepatriotique : Vous faites partie des personnalités qui ont écrit au président François Hollande. A-t-il répondu à votre tribune ? Pensez-vous que le fait d’interpeller le chef de l’Etat français puisse changer «son allégeance inconditionnelle» à Israël, comme vous l’avez écrit ?
Jacob Cohen : Le président François Hollande ne m’a pas répondu, évidemment, bien que j’aie envoyé ma lettre à l’Elysée. J’ai la conviction que cette lettre, qui a été partagée par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux, aura son petit impact. Comme d’autres actions. Je ne crois pas que François Hollande puisse perpétuer son allégeance inconditionnelle à Israël. Les temps changent. Il est obligé d’en tenir compte.


Vous dites que les institutions françaises, telles que la police et la justice, sont des «auxiliaires du Crif» et qu'elles se mobilisent pour interdire ou condamner dès qu’il s’agit d’Israël. Que pense la France d’en bas du soutien du gouvernement français à Israël ?
Le peuple français est soumis, dans sa grande majorité, au matraquage des médias qui sont détenus, influencés ou contrôlés par des éléments favorables aux sionistes. N’oublions pas la présence de centaines de sayanim dans tous les grands médias français, c’est-à-dire des juifs français acquis au sionisme et qui travaillent pour le Mossad. Dernier exemple en date : le contrôle du journal Libération par le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi. Donc, le peuple français n’a qu’une vision partiale et partielle des événements.


Vous avez dénoncé la politique de deux poids et deux mesures concernant les sanctions prises contre la Russie dans l’affaire de la Crimée, alors qu’Israël occupe El-Qods et le Golan impunément depuis 1967. Comment expliquez-vous cette réaction contradictoire que l'Occident impute à ce qu'il appelle «la communauté internationale» ?
Pour une raison évidente. Israël est un allié privilégié et donc on lui passe tout. Il viole les lois de la guerre, des réfugiés ; il occupe, annexe, confisque, torture, dans la plus totale impunité. Car il faut le protéger et le renforcer sans cesse. Alors que la Russie est considérée comme un adversaire de l’Occident, comme le pays qui empêche la mainmise totale de l’impérialisme sur le monde. Aussi, toute violation du droit, ou jugée comme telle, par la Russie est immédiatement et fortement sanctionnée. Tout est fait pour contenir la puissance russe. Le droit international n’est finalement qu’un prétexte qu’on utilise quand ça arrange.


D’aucuns affirment que l’offensive israélienne sur Ghaza est venue en réaction à l’accord sur un gouvernement d’union nationale entre le Hamas et le Fatah. Pourquoi ce rapprochement entre ces deux mouvements fait-il peur à Israël ?
Ça peut être une des raisons. Mais je ne crois pas que ce soit la principale. Israël a besoin d’un ennemi permanent et le Hamas joue idéalement ce rôle. La propagande en a fait un mouvement «terroriste qui veut détruire Israël» et personne ne relève l’énormité de cette assertion. Comment un mouvement de quelques milliers de militants sommairement armés peut-il menacer la cinquième puissance militaire du monde ? Par ailleurs, faire la guerre au Hamas permet à Israël de souder le front intérieur et de réveiller les sentiments nationalistes et patriotiques. Enfin, Israël ne supporte pas qu’un mouvement palestinien lui résiste. L’Autorité palestinienne est déjà totalement soumise à la volonté sioniste en échange de quelques privilèges et de fausses négociations. Israël, par ses bombardements violents et aveugles, veut briser la volonté du Hamas et la capacité de résistance des Gazaouis.


Des milliers d’Israéliens ont manifesté contre les crimes contre l’humanité commis à Gaza. Selon vous, Netanyahu agit-il réellement au nom du peuple israélien ? Les Israéliens ne sont-ils pas lassés par la guerre provoquée et entretenue par leur gouvernement ?
Ceux qui ont manifesté en Israël contre la guerre ne représentent qu’une minorité infime de la population. Le consensus autour du gouvernement et de l’armée est impressionnant. Bien sûr, les Israéliens sont globalement lassés par la guerre en général, mais la propagande leur fait croire qu’ils ne peuvent pas faire autrement, qu’il n’y a pas de partenaire de l’autre côté pour faire la paix. Il n’y a aucun risque que le front intérieur se fissure.


Qu’est-ce qui pourra arrêter Israël dans son arrogante impunité ?
La lassitude des chancelleries occidentales et la conscience d’un prix élevé à payer pour un soutien sans faille ; le réveil, hélas improbable, des élites arabes ; l’extension du boycott contre Israël qui prend diverses formes et qui commence à poser des problèmes ; la délégitimation d’Israël et le ras-le-bol grandissant dans le monde.


Interview réalisée par Mohamed El-Ghazi
24 juillet 2014

Articles liés:

Jacob cohen : « les israéliens doivent constamment vivre en état de guerre »

Jacob cohen: il y a deux catégories de juifs: les "bons", défendus par le crif, et les autres

L'oligarchie et le sionisme - israel (documentaire)

 

http://www.internationalnews.fr/article-jacob-cohen-a-algeriepatriotique-israel-a-besoin-d-un-ennemi-permanent-et-le-hamas-joue-ce-role-124237216.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Palestine-Israël-Middle East
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés