28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 01:58

VIDÉO - Un film probablement tourné par un vidéaste amateur montre l'inexorable montée des eaux dans une ville du nord du pays. En près de six minutes, une partie de la localité est littéralement submergée.

La vidéo tourne en boucle sur Internet. Tournée juste après le séisme qui a frappé le nord-est du Japon le 11 mars dernier, elle montre pendant près de six minutes, l'inexorable avancée des eaux dans les terres, charriant tout sur son passage. L'auteur de ce film, probablement un vidéaste amateur posté en haut d'un immeuble, n'a pas été identifié. Il aurait été tourné dans la ville côtière deKesennuma, au nord de la préfecture de Miyagi, la plus touchée par la catastrophe. La ville de Kesennuma compte 75.000 habitants. Elle est située à environ 150 kilomètres de Fukushima. Plusieurs médias, parmi lesquels la chaîne d'information américaine CNN, l'ont diffusé.


On assiste à la très rapide montée des eaux depuis un bâtiment situé à quelques dizaines de mètres de la mer. Des sirènes résonnent et une voix se fait entendre, probablement par haut-parleur. Les flots emportent d'abord les premiers véhicules garés en bord de mer avant de s'enfoncer vers les terres. Au large, un bateau dérive et fonce vers ce qu'il reste du rivage. Des bâtiments entiers cèdent, libérant dans l'eau des objets en tout genre. La ville n'est plus qu'une rivière. 

 

 



 

Image: Sous la vague au large de Kanagawa

Url de cet article:

http://www.internationalnews.fr/article-nouvelles-images-choc-du-tsunami-au-japon-70548392.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Environnement-Environment
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés