24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 15:48

Internationalnews

Wikistrike 24 janvier 2015


  

 

Le territoire français présente l'une des plus fortes densités de sites pollués au monde. Durant deux siècles, les industriels ont enfoui une grande variété de produits chimiques sur leurs terrains ou en pleine nature. On compte ainsi près de 300 000 sites pollués en France. Une grande partie de cette surface est déjà occupée par des habitations, des établissements scolaires, ou encore des terrains de sport. Les produits toxiques, invisibles à l'oeil nu, sont capables de remonter à l'air libre, sous forme de gaz toxiques, ou de se répandre dans les nappes phréatiques. (Suite ici). 

 


« La phase des scandales est devant nous », prévient d'emblée la chercheuse en santé publique Annie Thébaud-Mony. Et la suite ne s'emploie pas à la contredire, bien au contraire. Sarah Oultaf soulève résolument un coin de la bâche recouvrant les friches industrielles disséminées un peu partout dans l'Hexagone. Et il est vrai que ça ne sent pas bon du tout. Ici, des bidons gorgés de produits (très) toxiques abandonnés à l'air libre ou enterrés ni vu ni connu ; là, des ruisseaux contaminés à l'arsenic et des écoquartiers bâtis sur des monceaux de déchets empoisonnés... En tout, il y aurait en France environ quatre cent mille terrains pollués, suintant de saloperies dont on ignore pour l'essentiel les effets sur les populations locales.


Que font les pouvoirs publics ? Ils font (souvent) le mort, suggère cette enquête — bien menée, mais le débit formaté de la voix off est exaspérant. Revenant longuement sur le scandale de l'amiante, puis remontant la chaîne des responsabilités de quelques affaires exemplaires, elle montre l'incurie de l'Etat, voire sa culpabilité, lorsqu'il fait primer les enjeux économiques plutôt que sanitaires. « La dépollution, ça n'existe pas, assure la maire d'une ville qui hérite d'une situation potentiellement explosive. On racle un peu la surface du sol et on pose une toile d'isolation que l'on recouvre de terre dite propre... » — Marc Belpois

 

Suivi d'un débat animé par Marina Carrère d'Encausse, avec l'ex-ministre de l'Environnement Corinne Lepage et le toxicochimiste André Picot.

 

 

http://www.internationalnews.fr/article-pollution-des-sols-le-scandale-cache-documentaire-125431232.html

 

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Environnement-Environment
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés