15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 15:34


Univers-Nature et Réseau Sortir du Nucléaire


31-enfant-ecole-5d361-70f82.jpg
Les enfants proches
des centrales nucléaires
ont plus de risques
de cancer

 





Photo:
www.independentwho.info

 

Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Mayence, en Allemagne, les enfants de moins de 5 ans qui vivent à proximité d’une centrale nucléaire ont davantage de risques de contracter un cancer.


Rendue publique le 8 décembre par le quotidien Süddeutsche Zeitung, l’étude repose sur le recensement du nombre de cancers concernant des jeunes enfants vivant à moins de 5 kilomètres (1) d’un des 21 réacteurs nucléaires, ou anciens réacteurs, allemands durant la période 1980-2003. Ces données ont été ensuite comparées à la fréquence des cancers infantiles au niveau national.


Le résultat est sans appel avec un facteur risque, pour un jeune enfant de développer un cancer, en hausse de 60 % par rapport à la moyenne nationale. Le pourcentage atteint même 117 % lorsque l’on prend en compte les seules leucémies.


Pour le ministre allemand de l’environnement, Sigmar Gabriel, il est nécessaire de relativiser l’étude, considérant que pour atteindre un tel pourcentage lié au nucléaire 'il faudrait que la population soit exposée à des radiations au moins 1 000 fois plus élevées que celles issues des centrales nucléaires allemandes'. Si une statistique ne signifie pas un lien de causalité, le ministre a néanmoins demandé un complément d’information à la Commission en charge de la protection contre les radiations.


Dans une Allemagne où la question énergétique est sensible à l’heure de la sortie du nucléaire, le sujet ne laisse doublement pas indifférent, d’autant que cette étude n’est pas unique. En Angleterre, il a été constaté un doublement du risque de leucémie chez les enfants des employés de l’usine de retraitement des déchets nucléaire de Sellafield, tandis que pour son homologue française, l’usine de retraitement de La Hague (Manche), le risque serait 6 fois supérieur pour les enfants de 5 à 9 ans dans un rayon de 10 km autour de l’usine.


Pascal Farcy

1- Selon l'étude, le risque de cancer infantile resterait supérieur à la moyenne dans un périmètre de 50 km autour d'un réacteur nucléaire.
http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2896

-------------


Réseau Sortir du Nucléaire
13/12/2007

 


"Leucémies autour des centrales nucléaires : Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande de toute urgence une étude scientifique équivalente à celle menée en Allemagne



Un courrier est envoyé à MM Sarkozy (Président) et Borloo (Ecologie) et Mme Bachelot (Santé)


Le Réseau "Sortir du nucléaire" a écrit aujourd'hui au Président de la République, au ministre de l'Ecologie et à celui de la Santé, pour leur demander que soit mis en œuvre de toute urgence une étude scientifique équivalente à celle qui, en Allemagne, vient de montrer que les enfants qui résident non loin d'une centrale nucléaire courent un risque statistique nettement plus élevé de souffrir d'un cancer ou d'une leucémie. (...)


Une telle étude, généralisée à l'ensemble du territoire, n'a jamais été menée en France où l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, l'équivalent de l'Office fédéral de protection contre les radiations allemand) est associé dans une structure appelée CEPN avec les exploitants – EDF, Areva, CEA – qu'il est censé contrôler ! Cette structure mène d'ailleurs des activités en Biélorussie dans les zones contaminées par la catastrophe de Tchernobyl... dont elle d'efforce de cacher les conséquences réelles.


Il est donc clair que l'étude qu'il faut absolument mener en France doit être confiée à des organismes totalement indépendants de l'industrie nucléaire et de ses appendices (IRSN, Autorité de sûreté nucléaire, Ministère de l'industrie,…).


Cette étude doit englober l'ensemble des installations nucléaires françaises, y compris celles qui sont en cours de démantèlement : suite aux actions du Réseau "Sortir du nucléaire", EDF a été obligée de reconnaître, le 28 novembre dernier, une contamination au plutonium dans l'environnement de la centrale de Brennilis (Finistère), arrêtée depuis 1985. Après 50 ans de nucléaire en France, il est temps que la vérité éclate au grand jour."



Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés