15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 05:41

Les Irlandais se sont déclarés "fiers d’avoir lavé l’affront fait aux citoyens des autres pays qui n’ont pas pu voter"


Site du Parlement Européen

Hans-Gert Pöttering garde l'espoir que les réformes puissent entrer en vigueur

avant les élections européennes de 2009


Institutions - 13-06-2008 - 19:40 
Hans-Gert Pöttering, président du Parlement européen
Hans-Gert Pöttering, président du Parlement européen


C’est avec regret que le président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering, a réagi au vote négatif sur le Traité de Lisbonne en Irlande. Il a appelé les chefs d’Etat et de gouvernement, réunis la semaine prochaine à Bruxelles, à discuter de possibles solutions face à cette situation.


Hans-Gert Pöttering a expliqué :
 
« La majorité des Irlandais n’a pas été convaincue de la nécessité de cette réforme de l’Union Européenne : c’est naturellement une grande déception pour tous ceux qui voulaient davantage de démocratie, d’efficacité, de clarté et de transparence des décisions dans l’Union Européenne. Mais nous ne devons pas oublier que l’Union Européenne a souvent traversé des crises et des temps difficiles. Aujourd’hui encore, nous devons garder la tête froide.

 
Le refus du texte du Traité dans un pays membre de l’Union Européenne ne doit pas signifier que les ratifications accomplies dans 18 pays de l’Union Européenne ne sont pas valables. La ratification dans les autres pays européens est à respecter tout autant que le vote irlandais. C’est pourquoi le processus de ratification doit se poursuivre dans les pays qui n’ont pas encore ratifié le Traité.

 
De son côté, le gouvernement irlandais, avec les partenaires européens, devra faire des propositions sur les manières d’aller de l’avant dans cette situation. Le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la semaine prochaine à Bruxelles devra prendre en compte la situation après le référendum en Irlande et donner l’occasion au gouvernement irlandais de dresser un bilan et de faire, de son côté, des propositions.

 
Nous devons maintenant réfléchir dans le calme à la manière d’avancer. La réforme de l’Union Européenne est importante pour les citoyens et les citoyennes, pour la démocratie et la transparence dans l’Union Européenne. C’est pourquoi j’espère qu’il sera possible de trouver une solution, afin que les réformes puissent entrer en vigueur avant les élections européennes de 2009. »


REF.: 20080613STO31667


http://www.europarl.europa.eu/news/public/story_page/008-31670-168-06-25-901-20080613STO31667-2008-16-06-2008/default_fr.htm


Partager cet article

Published by - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés