23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 21:20
Planetenonviolence

Par Mireille Delamarre

Considérant que la « crise est une opportunité » DSK veut que les élites l’exploitent pour créer une gouvernance économique mondiale.

http://www.legrandsoir.info/local/cache-vignettes/L450xH300/strauss_kahn_sarkozy_S._de_Sakutin_AFP-3-5d194.jpg


Considérant que la « crise est une opportunité » DSK veut que les élites l’exploitent pour créer une gouvernance économique mondiale.

Récemment lors d’un discours prononcé à une conférence devant des élites à Zurich en Suisse, DSF, actuellement à la tête du FMI, a appelé à la création d’une monnaie mondiale soutenue par une Banque Centrale Mondiale qui agirait comme « prêteur de dernier recours » en cas de crise économique grave, un pas de plus vers la destruction des états nations et la création d’un gouvernance économique mondiale dirigée par un petit groupe d’élites visant à satisfaire leurs intérêts personnels et ceux de leurs cercles rapprochés.

DSK a déclaré que « la crise est une opportunité », que les mondialistes devraient exploiter le chaos financier actuel pour pousser à la création d’une « nouvelle monnaie mondiale et d’une banque centrale mondiale ». Atlantiste pur et dur chez DSK cela signifie dissolution de l'Euro dans le Dollar.Ce n'est pas par hasard si l'Euro baisse suite aux vagues d'attaques spéculatives sans précédent sur les marchés boursiers au point que sa valeur est entrain de se rapprocher de celle du Dollar.

Selon DSK, cette monnaie mondiale représenterait un « atout sans risque pour le système indépendant de toutes les monnaies nationales » et que « une banque centrale mondiale pourrait aussi servir de prêteur en dernier recours ».

DSF propose tout simplement pour tous les pays un modèle de système financier habituellement utilisé pour faire plonger et réduire en esclavage des pays endettés auprès du FMI.

Les mondialistes, inclus DSK, veulent donc exploiter la crise économique qu’ils ont savamment orchestrée avec leurs relais dans le monde de la finance et de la spéculation et qu’ils continuent d’exacerber, pour centraliser encore plus mondialement la puissance régulatrice financière entre les mains de quelques uns au détriment des peuples et nations souveraines.

 

Leur objectif, dont celui de DSK, c’est d’obtenir le contrôle des économies nationales afin que les banques aient la main mise sur l'administration des états nations. C’est d’ailleurs ce que projette aussi certains responsables au niveau européen en demandant à ce que la Commission européenne examine les budgets des états avant même qu’ils ne soient votés par les parlements, pour les réguler et imposer de Bruxelles son dictat économique, une atteinte sans précédent à la souveraineté des états membres.

Le Washington Post a rapporté en Avril 2009 l’existence de plans pour transformer le FMI en « une Véritable ONU de l’économie mondiale » en lui accordant « une vaste autorité élargie pour agir comme banquier mondial pour les gouvernements riches et pauvres ».

De son côté, Jean Claude Trichet, actuellement à la tête de la Banque Centrale Européenne préférerait que ce soit la BIS (Bank for International Settlements) qui soit choisie pour jouer ce rôle. La BIS est un organisme corrompu crée pendant et après la deuxième guerre mondiale dirigée à l’époque par des hauts responsables nazis avec la complicité d’industriels des USA et de la Grande Bretagne. Parmi les dirigeants de la BIS on trouvait le directeur d’IG Farben, Herman Schmitz, une entreprise devenue célèbre pour avoir fabriqué le Zyklon B utilisé dans les chambres à gaz des camps d’extermination nazis.

La BIS est dirigée par un groupe de directeurs de banques centrales tels Ben Bernanke, à la tête de la Réserve Fédérale US, Mervyn King, à la tête de la Bank of England, et Jean Claude Trichet à la tête de la Banque Centrale Européenne.

C’est clair que tout ce « beau monde » est d’accord pour créer une monnaie mondiale et une banque mondiale mais pour le moment ils n’ont pas encore fait le choix entre le FMI prédateur ou la BIS corrompue créée par les nazis. De toute façon que ce soit l’un ou l’autre, cela représente un danger certain de voir les économies nationales placées sous tutelle « à la grec ».

D’ailleurs en suivant de près comment se déroule cette crise financière c’est on ne peut plus évident que ces élites l’ont créée dans le but d’atteindre leur objectif : cette gouvernance financière mondiale avec la mise sous tutelle des économies nationales et la destruction des démocraties.

DSK tout comme Sarkozy d’ailleurs sont embarqués dans cette destruction à terme des états-nations donc de la France.

En 2012 c’est NI l’un NI l’autre.


Source de cet article: http://www.planetenonviolence.org/


Photo: http://www.legrandsoir.info


Articles liés:

Dominique strauss-kahn et la gouvernance mondiale

Dominique strauss-kahn, l’homme de « condi » au fmi

Url de cet article: http://www.internationalnews.fr/article-dsk-appelle-a-la-creation-d-une-monnaie-mondiale-d-une-banque-centrale-mondiale-bref-d-une-dictature-mondiale-50952873.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés