28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 16:54

Internationalnews

1er septembre 2011

CounterPuch , 31 aout 2011

 

agent_orange_vet.jpg

 

CounterPuch , 31 aout 2011

 

Opération « Ranch Hand » (« Ouvrier agricole »)

L'héritage toxique de l'Agent Orange

 

Par Carol Miller

 

 

Il y a cinquante ans, le 10 aout 1961, les Etats Unis commencèrent les épandages d'Agent Orange lors d'une campagne nommée « Ranch Hand ». Les épandages durèrent près de dix ans et provoquèrent la Mort et le Handicap à plus de trois millions de Vietnamiens, y compris les enfants et les petits enfants de ceux qui furent directement exposés à ce toxique.

 

 

 

En outre, ce défoliant mortel a dévasté l'environnement du Vietnam. La surface de 7,5 acres concernait près de 26.000 villages et hameaux. De grandes étendues du territoire contiennent encore des points chauds de contamination. (Source: Association vietnamienne des victimes de l'Agent Orange). A quoi pensait le gouvernement américain ?



L'Agent Orange (AO) est une arme qui a touché les deux camps de la « guerre américaine », comme le disent les Vietnamiens. Après des années de combat, de nombreux vétérans américains exposés à l'AO reçurent finalement des soins et des compensations financières.



L'administration en charge des vétérans continue d'ajouter des nouvelles maladies à celles qui sont déjà reconnues comme étant une conséquence de l'exposition à l'AO, et à son composant le plus dangereux, la dioxine.



Parmi celles qui ont été ajoutées récemment figurent la maladie de Parkinson et le diabète de type II. En dépit de nombreuses maladies chez les enfants et petits enfants des vétérans touchés, le Congrés et l'administration des vétérans ne reconnaît que spina bifida, une déformation congénitale très rare.



Au Vietnam, les efforts du gouvernement pour gérer l'héritage toxique de l'Agent Orange sont visibles. Des boîtes de collecte de donations sont à la sortie des restaurants, des musées, des gares. Elles sont partout. Des programmes scolaires et professionnels sont disponibles pour les enfants et les jeunes adultes. Mais il n'y a pas assez de places. Les victimes les plus affectées ont besoin de soins 24h/24.


Anh-and-Trang.jpg

 

La plupart des dons aux victimes viennent d'Europe, du Japon et du Canada. Des vétérans américains, envoient aussi de l'aide au Vietnam, à titre individuel ou au travers de diverses organisations.



Des scientifiques canadiens travaillent avec les Vietnamiens pour identifier les points chauds et déterminer où il est possible de faire des cultures. Certains champs ont été récemment agréés pour y semer des légumes qui poussent rapidement, mais, même dans ces régions, la viande et le poisson restent trop toxiques pour être consommés.



Le Congrés américain a peu fait pour gérer l'héritage de l'Agent Orange épandus au Vietnam. Une nouvelle loi, HR 2634, le « Aide aux Victimes de l'Agent Orange » pourrait changer les choses. Elle a été introduite par le sénateur californien Bob Filner en juillet dernier. Si elle passe, cette loi constituera un pas important pour aider les victimes des deux camps.



Chaque année, au nouveau Mexique, le début du mois d'aout est un temps de réflexion sur la guerre, avec des cérémonies du souvenir, des prières de vigiles aux films et aux débats sur les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki. Cette année, la catastrophe nucléaire de Fukushima a provoqué des manifestations virulentes contre le nucléaire civil et militaire.

 

NhanAnh.jpg

 

Le 10 aout nous a fait réfléchir sur la première utilisation de la guerre chimique, au Vietnam, par les USA. Lors d'une délégation de Droits de l'Homme au Vietnam, j'ai pu assister à une présentation sur la santé publique a public dans la région montagneuse du centre, celle qui a reçu le plus d'épandages d'Agent Orange. L'orateur introduisit sa présentation en disant :



« Le Vietnam a la taille de l'Etat du Nouveau Mexique et on a lancé sur son territoire plus de bombes que la totalité des bombes lancées pendant la 2e guerre mondiale ».



Je suis toujours hantée par cette comparaison qui relie inextricablement ma maison, le Nouveau Mexique, avec cette incroyable destruction imposée au Vietnam. Il est important de ce rappeler des crimes que notre gouvernement a perpétré en notre nom, y compris par l'utilisation d'armes techologiques qui ont modifié l'ADN que chacun de nous possède dans chaque cellule de notre corps.



Nous ne savons pas encore combien de générations futures souffriront de guerres qui ont eu lieu des décennies avant leur naissance. Mais nous pouvons dire: « ASSEZ! ».



Le gouvernement américain doit aider les pays qui ont souffert des destructions causées par les guerres qu'il a menées. C'est une chose qui doit être faite.



Traduction: Joëlle Pénochet

 

Photos: Combat Monsanto

Orphelinat de Hoï


Documents liés :

 

 

Déni de justice sur l'agent orange (video, 2'48)

Agent orange, la guerre sans fin (documentaire)

Agro-industrie, industrie de guerre, les liaisons coupables

The monsanto story (from agent orange to gmo's) documentary, 22'

Vietnam: the victims of agent orange dropped on people

Agent orange battle's poison cloud (54 min documentary)

Agent orange: a monsanto gift to the vietnameese

Le monde selon monsanto/arte (film entier, 1h 49') + débat)

 

http://www.internationalnews.fr/article-l-heritage-toxique-de-l-agent-orange-cinquante-ans-apres-83085132.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés