1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 01:24

 

http://newsimg.bbc.co.uk/media/images/45752000/jpg/_45752903_logos343bp.jpg

On attendait une mobilisation générale de l’ONG Greenpeace Monde sur la plus grande catastrophe écologique depuis la catastrophe de Tchernobyl de 1986. Or pour l’instant, force est de constater qu’il n’en est rien. Comparée à la campagne que Greenpeace mena en 1995 contre Shell à propos du coulage de la plateforme Brent Spar, la réaction de Greenpeace contre la compagnie pétrolière BP est insignifiante. 

 

A l’époque, les militants de Greenpeace avaient déclenché une riposte virulente contre Shell en Allemagne et au niveau européen. Un boycott de Shell avait été initié par l’ONG. Des stations d’essence avaient même été incendiées par des manifestants.

 

En 2010, Greenpeace a adopté une attitude étonnamment très mesurée à l’égard de BP à propos de la catastrophe pétrolière dans le Golfe du Mexique. Les militants américains de Greenpeace se sont contentés de faire de la figuration et une petite campagne a été initiée sur le thème suivant « Tell Congress: No new drilling Period » (« Demandez au Congrès de prendre un moratoire sur les forages pétroliers »).


Sur le site de Greenpeace, on adopte un style très incantatoire : « Aux États-Unis, les militants de Greenpeace mènent des actions pour réveiller les consciences politiques, industrielles et citoyennes. Des experts, des scientifiques et des militants ont passé des semaines dans les eaux polluées de Louisiane pour recueillir des échantillons, documenter les graves dommages que subi le Golfe du Mexique, une région riche en biodiversité, mais aussi répondre aux nombreuses questions des médias concernant l’ampleur et l’impact de la catastrophe.


Au cours de leurs opérations de sensibilisation, sept militants ont été arrêtés pour violation de propriété, pour avoir inscrit, à l’aide du pétrole issu de la marée noire, le message « Et maintenant l’Arctique? » sur la coque d’un des navires d’exploitation de la compagnie Shell. »

 

Mais, dans les faits, les personnes que nous avons contacté aux États-Unis et au Canada nous ont précisé que Greenpeace n’a pas déclenché de campagne de protestation d’ampleur internationale digne de la réputation de cette ONG qui se présente habituellement comme le chevalier blanc présent dans tous les combats majeurs qui affectent l’environnement de cette planète. La question est pourquoi ? Baisse de régime, manque d’idées, fatigue des militants ? La vérité est ailleurs mais où. Nous reviendrons bientôt sur les hypothèses possibles.

 

Source de l'article: http://www.knowckers.org/

 

Photo: Les réactions de GreenPeace contre BP sont restées symboliques et se sont réduites à un concours de dessins pour trouver un nouveau logo à la compagnie!

 

Url de cet article: http://www.internationalnews.fr/article-mega-maree-noire-greenpeace-en-posture-tres-minimaliste-contre-bp-53403177.html

Partager cet article

Published by Internationalnews - dans Environnement-Environment
commenter cet article

commentaires

Namad. 04/09/2014 01:24


Qui, "nous" ? De quelle façon avez-vous travaillé avec Greenpeace, concrètement ?


Comment avez-vous pu travailler avec Greenpeace en ignorant que l'une de ses valeurs-piliers est l'indépendance financière, éliminant d'office la possibilité de se faire financer par de "grosses
fondations américaines" ? Pourquoi n'avez-vous pas tout simplement interrogé un salarié de la communication, chez Greenpeace France, pour éclaircir ce point ?



Comment pouvez-vous vous fier à un site comme "knowckers" pour juger quoi que ce soit sur cette ONG, alors qu'en cherchant 20 secondes leurs dires sur les financements de Greenpeace, j'ai pu
constater à quel point leurs charges contre cette ONG sont gratuites et malhonnête ? Je suis par exemple tombée sur un article parlant des intrusions de Greenpeace sur les centrales nucléaires
françaises : ils ne maîtrisent clairement pas le sujet ; s'ils avaient lu deux sons de cloche dans la presse, ou au moins assisté à ne serait-ce qu'un seul procès de militants inculpés, ils
sauraient que non, personne ne laisse volontairement entrer les militants dans les centrales : Greenpeace entre parce que l'industrie du nucléaire est aussi pitoyable en matière de sûreté que de
sécurité. Greenpeace s'introduit dans les centrales pour dénoncer ces failles de sûreté.
Mais revenons-en à nos moutons. 


Pourquoi n'avoir interrogé Greenpeace sur rien, à commencer par cette réponse à la marée noire que vous jugez insuffisante ? Ce que vous appelez "interrogation" n'est en fait qu'une charge
gratuite et stérile contre Greenpeace, sans souci ni d'analyse ni de vérité.

Et vous, QUI vous FINANCE ???

Internationalnews 04/09/2014 02:42


Nous parlons de Greenpeace International, dont il est impossible de trouver le financement sur Internet, cela, depuis 2005. Si vous le trouvez vous même, merci de nous faire part de vos
informations, et nous serons prêts à faire un rectificatif. Nous serions même soulagés... Contrairement à ce que vous pensez, nous ne sommes pas des ennemis de Greenpeace, dont les campagnes
spectaculaires ont sensibilisé les masses sur de nombreux sujets. Nous continuons de diffuser leurs brochures sur certains thèmes. Mais nous répétons que nous avons été très décus sur son absence
lors de la méga marée noire de BP' Par ailleurs, Greenpeace est très engagée dans la campagne sur le pseudo réchauffement climatique, et refuse toute discussion sur la géoengienrie et les traînées
chimiques. Si vous pouvez nous éclairer sur les raisons de cette attitude, nous vous en serions gré.


Namad 24/07/2014 18:18


ça fait quarante ans que Greenpeace dénonce les dangers du tout-pétrole, où étiez-vous ??? Sûrement en train d'écrire que ce sont des alarmistes !
Mais une fois que la catastrophe a eu lieu, vous leur reprochez de ne pas en faire assez... Mais que voulez-vous : qu'on pende des banderoles sur lesquelles il serait écrit "on vous l'avait bien
dit" ???
Non, en effet. Greenpeace a préféré se concentrer sur les prochaines catastrophes prévisibles, voire inévitables.
Mais ne changez rien surtout : payez-vous leurs têtes sur la campagne "Save The Arctic" actuellement en cours, pour empêcher Shell & Cie d'aller forer en Arctique ; et quand il y aura une
fuite massive de pétrole là-haut, vous inventerez des poux sur la tête d'un militant pour expliquer qu'on ne réagit pas à la hauteur de vos espérances...
Vraiment, vous faites un boulot formidable, ne changez rien.

Internationalnews 04/09/2014 01:00


Nous avons travaillé sur le terrain avec Greenpeace pendant des décennies, sur le nucléaire et les OGM en particulier. nous ne sommes donc pas des militants "en chambre". Cependant, il nous a paru
légitime de nous interroger, à l'occasion de la marée noire de BP, sur les raisons de l'attitude minimaliste de cette organisation. Son financement par de grosses fondations américaines, et le fait
qu'aucun autre rapport n'ait été publié depuis 2005, nous a éclairés et choqués.


Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés