1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 08:25
Rue89
30/09/2009

Par David Servenay


Le patron de l'UMP, Xavier Bertrand est l'un des derniers à avoir utilisé l'argument : La Poste doit se « moderniser », car Internet provoque une baisse de l'activité de l'entreprise. Une vision en trompe-l'oeil, car le commerce électronique dope l'activité colis, la plus bénéficiaire. Enquête.


Cela fait partie des poncifs mille fois répétés : Internet est en train de tuer La Poste. Ce qui justifie sa privatisation accélérée, sous l'injonction des directives européennes ouvrant l'activité à la concurrence. Le secrétaire général de l'UMP l'a redit, lundi matin sur France Inter.


« Vous avez aujourd'hui, de moins en moins de courrier avec Internet. Or, si on veut conserver La Poste, il faut qu'elle puisse aussi transmettre davantage de colis. Il y a une entreprise de modernisation qui est indispensable. (…)


Si demain vous avez de moins en moins de courrier, il est important qu'en milieu rural ou autre, on continue à avoir la présence d'un facteur. Mais il est important aussi que La Poste ne soit pas la dernière pour livrer des colis et assurer son avenir. Quand on refuse que les choses et bien, il y a des entreprises qui disparaissent. Moi, je ne veux pas que La Poste disparaisse. » (Voir la vidéo, après env. 19 mn)


A regarder les chiffres de l'entreprise publique, Xavier Bertrand aurait pu voir que le courrier ne se porte pas si mal, d'abord au niveau chiffre d'affaires :


  • 2004. 10,87 milliards d'euros
  • 2005. 11,24 milliards d'euros
  • 2006. 11,31 milliards d'euros
  • 2007. 11,57 milliards d'euros
  • 2008. 11,31 milliards d'euros

En terme de trafic, le recul est régulier depuis 2003 :


  • Entre 2003 et 2007. -1% par an
  • 2008. -3 %
  • 2009. Entre -5 et -6%

Traduit en volume de documents acheminés, cela donne :

  • 2005. 28,6 milliards
  • 2006. 28,4 milliards
  • 2007. 28 milliards
  • 2008. 27 milliards

« Quand l'économie va bien, il y a plus d'échange »

Sachant que le courrier entre particuliers représente 3% de ce trafic, contre 97% pour la vie économique et/ou administrative. Le service communication de La Poste est prompt à rappeler que le volume du courrier dépend de la santé de l'économie :


« Quand l'économie va bien, il y a plus d'échanges. Le courrier est très corrélé à l'évolution du PIB. »


En résumé, quand les affaires vont bien, La Poste sourit. Et d'enfoncer le clou par une statistique étonnante :


« Les habitudes ont la vie dure : 95% des Français ouvrent leur boite aux lettres tous les jours, alors que seuls 7% des Français ouvrent leur boite mail tous les jours. »


L'explosion de la vente en ligne dope le trafic des colis


A l'inverse, le développement de l'e-commerce a tout simplement fait exploser l'activité colis, plus rentable que celle du courrier :


« D'abord il y a les échanges entre particuliers, type Ebay, qui a multiplié les envois. Et puis l'apparition des “pure players” [des commerces qui ne sont présents que sur Internet, ndlr] comme Cdiscount ou Rueducommerce a aussi dopé les colis. »

Le chiffre d'affaires du Colis Express (cela regroupe le Chronopost spécialisé dans la livraison rapide en 24h et le Colisposte livré en 48h) en témoigne :


  • 2004. 3,48 milliards d'euros
  • 2005. 3,68 milliards d'euros
  • 2006. 4,17 milliards d'euros
  • 2007. 4,5 milliards d'euros
  • 2008. 4,7 milliards d'euros

Le web est donc en train de sauver une activité qui est très européenne, car une grosse partie de la vente en ligne vient d'Allemagne ou d'Italie. Geopost, qui regroupe les filiales « express » de La Poste en Europe, est le deuxième opérateur du continent sur ce créneau. Les chiffres du trafic concernant les colis (livraison en 48h) :


  • 2004. 250 millions de colis
  • 2005. 260 millions de colis
  • 2006. 263 millions de colis
  • 2007. 274 millions de colis
  • 2008. 270 millions de colis

Ce dernier chiffre, en recul, est lié à la crise et à l'effondrement de la vente à distance par correspondance (Camif, La Redoute…).


La Poste est-elle victime de l'administration ?


En fait, le principal fossoyeur de La Poste pourrait bien être… l'Etat. A force de substituer la transaction électronique au classique courrier, plusieurs administrations font baisser le trafic courrier :


la carte vitale a supprimé autant d'envoi de feuille de soins (911 millions en 2005)
les déclarations de revenus pour les impôts
les déclarations de TVA pour les entreprises

Dans certaines prévisions, la direction de La Poste envisage une baisse de 35% du trafic courrier d'ici à 2015, à cause du web. De quoi justifier encore quelques mesures de dégraissage… et les démonstrations de Xavier Bertrand.


Photo : 


link http://eco.rue89.com/2009/09/30/non-xavier-bertrand-ce-nest-pas-internet-qui-tue-la-poste

Partager cet article

Published by - dans France
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : internationalnews
  • internationalnews
  • : Un site d'information et de réflexion sur l'actualité internationale, le nouvel ordre mondial, la géostratégie, la propagande, l'impérialisme, le nucléaire, l'économie, l'environnement et la culture, illustré de documentaires. Site géré par des journalistes bénévoles, sans aucune obédience politique, religieuse ou autre.
  • Contact

STOP TAFTA !

Rechercher

Dossiers les plus consultés