Le savoir-faire économique de Jean Marie Santander - internationalnews - l'actualité internationale

Tapez pour rechercher

Le savoir-faire économique de Jean Marie Santander

Actualité

Le savoir-faire économique de Jean Marie Santander

Partager

Jean-Marie Santander est un homme à succès et un leader à toutes les étapes de sa carrière et son penchant pour toutes les énergies renouvelables, c’est pourquoi au début de sa carrière, Jean-Marie Santander et un groupe d’associés ont créé une société, Theolia. Le groupe développe, structure et exploite des parcs éoliens dans quatre grands pays : la France, l’Allemagne, l’Italie et le Maroc.

Jean-Marie Santander a vécu au Maroc jusqu’à l’âge de seize ans, il a terminé ses études à la France et a commencé sa carrière dans le domaine des énergies renouvelables. Après des années d’études et de travail acharné, Jean-Marie Santander a décidé de retourner dans son pays, le Maroc, afin d’investir dans des projets liés à l’énergie éolienne, ainsi que pour soutenir des associations. Jean-Marie Santander a donné une belle surprise à la jeunesse du MSG en organisant un match avec l’Olympique de Marseille à Marrakech en juin dernier. L’objectif de Theolia est de soutenir les hommes des bidonvilles.

Dans une partie du Maroc, ce groupe a soutenu le développement d’un camping pour 3 500 jeunes à Casablanca. Cela a incité Jean-Marie Santander pour être le président d’honneur du Réseau Maillage. La deuxième mission de Theolia est le travail associatif : l’entreprise a proposée une clinique mobile du Lions Club pour découvrir et traiter la cataracte.

Jean-Marie Santander, l’ancien président de Theolia, qui ne cache pas l’ambition de son groupe de conquérir les marchés émergents, a présenté ses projets à Casablanca. Le groupe a même annoncé la création d’une filiale dédiée à ces pays, Theolia Emerging Markets, spécialisée dans le développement de l’énergie éolienne et solaire.

En 2009, Jean Marie et ses associés, Gregory Santander et Philip Perret, ont crée Global EcoPower, une entreprise qui vise à construire des centrales électriques utilisant des énergies renouvelables.

En 2020, Jean-Marie démissionne de Global EcoPower pour lancer un nouveau projet «Ecosynya» avec son fils.

 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.